• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

A Londres une colocation en co-living abrite 546 chambres

Publié par le

Un co-living à grande échelle à Londres

Au sein d’un immeuble de 10 étages ouvert depuis 2016 un projet tendance a vu le jour. Une habitation partagée composée de 546 chambres permet à certains Londoniens d'y vivre tout en faisant des économies.

Une cohabitation à grande échelle

Depuis le printemps 2016 un immeuble abrite à Londres la plus grande colocation du monde. Fonctionnant sur le même modèle que le « co-living » dont les Américains sont friands, cette cohabitation est une pionnière à si grande échelle. Et son promoteur, The Collective, n’en est pas peu fier. Composé de dix étages, ce bâtiment qui ressemble plus à un hôtel qu’autre chose, est présenté comme une solution à la crise du logement que traverse la ville londonienne. Une réponse haut de gamme tout de même.

 

 

Location d'un logement individuel avec espaces collectifs

Malgré de petites chambres, cet immeuble nommé « Old Oak » propose des espaces et services dignes d’un palace le long d’une voie de circulation de la ville londonienne. Les salles communes ne sont autres que spa, salle de gym, bibliothèque, restaurant et cinéma. Les animations proposées font oublier les chambres exiguës à plus de 1000 euros le mois. Composées d’une minuscule salle de douche, les chambres font en effet seulement 12m2. Pas de quoi freiner les locataires qui voient en ce lieu une chance de louer un logement individuel dans un lieu tendance.

Répondre à la flambée des prix des loyers

Ces locataires, sont majoritairement des jeunes actifs, âgés  de 22 à 35 ans, gagnent 34 000€ annuellement en moyenne et ne trouvaient pas d’appartement avant d’habiter dans le « Old Oak ». Les avantages financiers sont un véritable atout selon le cabinet immobilier Knight Frank qui estime que « 40 à 50% du salaire net » des habitants de la capitale anglaise est destiné à leur loyer. Le succès de cette initiative confirme la volonté de The Collective d’étendre son projet. Après l’inauguration de deux nouveaux immeubles en habitat partagé pour 2019, le promoteur compte bien tenter l’aventure à l’international. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES