• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Aides au logement : ce qui vous attend le 1er juillet 2016

Publié par le

Pour le budget 2016, une économie de 225 millions d'euros concernant les aides personnalisées au logement (APL) doit être réalisée. Forcément, une telle mesure va nécessiter quelques « ajustements ». Coup de projecteur.

15,5 milliards d’euros pour les APL

Principal poste de dépenses du Ministère du Logement et de l'Habitat durable, les APL représentent la bagatelle de 15,5 milliards d’euros.

Une économie de 225 millions d'euros est attendue pour 2016 avant une nouvelle économie, estimée à 314 millions, l’année prochaine.

Pour y parvenir, trois mesures devraient être prises et concerner les quelques 6,5 millions de bénéficiaires recensés dans l’Hexagone.

Des critères d’éligibilité revus et corrigés

Pour réaliser l’économie précitée, trois changements sont attendus :

  • Dès le 1er juillet prochain, la mise en place d’un plafond au-delà duquel le montant de ces aides sera dégressif ;
  • A compter du 1er octobre, les enfants dont les parents se trouvent assujettis à l’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ne pourront plus bénéficier des APL ;
  • A partir du 1er octobre, la Caisse d'allocations familiales (Caf) tiendra compte du patrimoine du bénéficiaire pour fixer le montant de l’allocation. Cela devrait notamment permettre d’écarter ces allocataires qui possèdent une résidence secondaire.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES