Assurance habitation

Airbnb : les réservations de 240 000 personnes bloquées pour éviter les fêtes clandestines

Publié par le

Le phénomène est connu : de nombreux locataires d'Airbnb en profitent parfois pour organiser une petite fête (voire parfois une fête de plus grande ampleur). Mais en août 2020, pour lutter contre la propagation du Covid-19, le site avait interdit l'organisation de fêtes et d'événements à caractère festifs dans tous les logements loués sur la plateforme. En un an seulement, Airbnb a fait annuler les réservations de 240 000 personnes, d'après le bilan annuel de cette mesure restrictive.

Les réservations de 240 000 personnes annulées pour prévenir le risque de fête clandestine

Le mardi 31 août, la plateforme de locations touristiques Airbnb révélait avoir « bloqué ou redirigé » les tentatives de réservation de quelque 240 000 membres pour l'ensemble de la France sur un an. L'objectif est simple : éviter les fêtes clandestines pour éviter que le virus Covid-19 ne se propage. Ainsi, en août 2020, le géant de la location touristique avait explicitement interdit les fêtes et événements de ce type dans tous les logements de la plateforme « jusqu'à nouvel ordre ». Une mesure similaire avait été adoptée pour le nouvel an 2021. Rappelons aussi que la capacité maximale d'accueil pour Airbnb est de 16 personnes.

Ainsi, depuis lors, le site bloque systématiquement les réservations de logements entiers pour les utilisateurs de moins de 25 ans ayant moins de trois commentaires positifs sur leur compte, si le logement réservé est trop proche de leur domicile. Ce critère de distance n'a pas été dévoilé par Airbnb afin d'éviter que certains utilisateurs ne le contournent. À savoir tout de même que les comptes ayant subi ces blocages n'ont pas été bannis de la plateforme. Ils peuvent donc continuer à utiliser les services d'Airbnb pour louer un logement à une distance différente, ou une simple chambre.

Paris, Marseille et Bordeaux dans le viseur

On apprend également par Airbnb qu'un très grand nombre de réservations ont été annulées à Paris, Marseille et Bordeaux. Dans le détail, il y aurait eu « près de 53 000 » personnes concernées par ces annulations à Paris, « plus de 7 000 » dans la cité phocéenne et « plus de 4 000 à Bordeaux ».

La mesure a été adoptée parmi plusieurs engagements pris par la plateforme en février 2021. Ces décisions d'Airbnb font suite à la mise en place d'une « feuille de route sur les meublés du tourisme » proposée par le ministre du Logement Emmanuelle Wargon, des associations de collectivités territoriales ainsi que trente villes, agglomérations et métropoles. En effet, ces acteurs désirent une plus grande régulation du secteur.

De son côté, Airbnb avait déjà développé un service d'assistance permettant à des voisins de lancer une alerte sur la plateforme en cas de nuisances sonores ou de fêtes. « Des milliers de séjours ont lieu en France chaque nuit, l'écrasante majorité des voyageurs sont respectueux et attentifs au voisinage », avait tenu à préciser Emmanuel Marill, directeur d'Airbnb en France et en Europe, dans le communiqué du groupe.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}