Assurance habitation

APL : les aides au logement baisseront en octobre 2018

Publié par le
122 vues 1 réaction Note

La loi de finances 2018 prévoit le gel des aides au logement

Les APL, aides personnalisées au logement, baisseront à nouveau à partir d’octobre prochain. Le budget 2018 prévoit en effet une non-revalorisation exceptionnelle de ces aides. Soit une baisse de 5 euros. Une décision critiquée par la Fondation Abbé-Pierre.

Gel des APL, « un manque à gagner » de 4,68 euros

Une nouvelle baisse des APL. La polémique suscitée l’année dernière par la baisse de 5 euros des APL risque bien de refaire surface. Les aides personnalisées au logement vont encore diminuer cette année. A partir d’octobre, les bénéficiaires vont de nouveau « perdre » 5 euros par mois. Le montant exact de ce coup de rabot est de 4,68 euros. La loi de finances pour 2018 prévoit en effet que « l'indexation au 1er octobre des paramètres du barème de l'aide personnalisée au logement, de l'allocation de logement familiale et de l'allocation de logement sociale (...) n'est pas appliquée en 2018 ». Concrètement, cela signifie un gel des APL, qui ne seront donc pas indexées sur l'inflation.

Les contradictions du gouvernement soulignées par la Fondation Abbé-Pierre

Pour Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des Territoires, cette décision a été prise en toute transparence. Tout en affirmant que ce gel des aides n’a « rien de caché », le ministre a tenu a préciser un point : « Il ne s'agit pas d'une baisse (...) mais tout simplement d'une non-augmentation ». Une décision qui risque de créer un tôlé du côté des associations, syndicats ou encore partis de gauche.

La Fondation Abbé-Pierre s’est d’ailleurs déjà manifestée. Interrogé par Ouest France, Manuel Domergue, membre de la Fondation, estime cela « injuste » et regrette que la baisse de 5 euros en 2017, annoncée temporaire par le gouvernement, continue se d’appliquer. L’été dernier, Edouard Philippe, le Premier ministre, avait en effet admis que procéder à une baisse généralisée n’était « pas intelligent ». Il avait d’ailleurs imputé cette décision au précédent gouvernement. Une déclaration qu’a tenu à rappeler Manuel Domergue. Pour rappel, en France, 6,5 millions de personnes perçoivent les aides au logement.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
Je trouve que baisser les APL est une bonne chose, pourquoi aider les FAINÉANTS ???..

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES