Assurance habitation

Logement : un Français sur deux en appartement souffre de la chaleur

Publié par le , Mis à jour le 23/09/2021 à 13:46

Alors que la planète glisse lentement mais sûrement vers un réchauffement de 2,7 °C à la fin du siècle, les conditions d’habitation en France posent question. Un Français sur deux qui vit en appartement souffre de la chaleur. Pourquoi et comment atténuer le problème ?

Des îlots de chaleur urbains habités par les jeunes

Une étude OpinionWay a été réalisée pour le fournisseur de pompes à chaleur France énergie pour en savoir plus sur les logements et la chaleur. Il apparaît que près de 50 % des Français habitant en appartement souffrent de la chaleur en été. Ce phénomène touche d’autant plus les jeunes : ils sont 54 % entre 18-24 ans à subir des fortes chaleurs dans leur lieu de vie.

Pour Le Parisien, le directeur général adjoint chez OpinionWay, Frédéric Micheau avance des explications : “Avec la formation d’îlots de chaleur urbains couplés à un phénomène d’augmentation de la consommation énergétique, les villes sont particulièrement touchées. Les Français habitant en appartement (48 %) ressentent d’ailleurs la chaleur avec plus d’intensité que dans les maisons (31 %)”. 

Intéressant aussi à relever, une personne sur deux interrogées est locataire alors qu’à peine un tiers est propriétaire. Ainsi, les jeunes habitant en ville dans des locations ou colocations sont les plus touchés par la chaleur. Cela peut être accentué par l’architecture des appartements : sous les toits, les températures montent très vite et sont difficiles à réguler.

Les Français à la recherche de solutions moins énergivores

L’étude révèle que 58 % des sondés préfèrent souffrir de la chaleur plutôt que d’installer un climatiseur trop énergivore. La majorité des Français semble vouloir privilégier des solutions de climatisation écologiques et plus responsables. Mais alors comment faire pour moins souffrir de la chaleur sans trop polluer la planète ?

L’Ademe conseille de choisir judicieusement son équipement et de l’utiliser le moins possible. Si l’achat d’une climatisation est vitale, il est préférable de choisir un modèle fixe PAC réversible ou split, qui consomme 2,5 fois moins d’électricité qu’un climatiseur mobile. Il n’est pas nécessaire de l’enclencher à moins de 30 °C à l’extérieur. 

Pour les solutions moins polluantes, la fermeture des volets en pleine journée est efficace. De plus, si des travaux de décoration intérieure doivent être effectués, les couleurs claires qui réfléchissent la lumière et la chaleur sont à prioriser. Parmi elles, le blanc, le jaune et l’orange sont utiles dans le logement, mais aussi pour l’extérieur, c’est-à-dire les façades et les toitures du bâtiment. Il est également important de s’intéresser à l’isolation thermique : certes, plus c’est isolé moins il fait froid l’hiver mais moins il fait chaud l’été également. Ainsi, surtout pour les locataires des grandes villes, il faut être attentif à la note du DPE.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}