Assurance de la résidence principale : les « zones à risques »

Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Assurance de la résidence principale : les « zones à risques »

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Assurance de la résidence principale : les « zones à risques »

|
Consultations : 1114
Commentaires : 0
Assurance maison : quid de l'impact des « zones à risques » ?

Les risques encourus par les biens d’un assuré sont évalués par un professionnel de l’assurance dans le but de trouver la meilleure assurance habitation qui offre le bon équilibre entre indemnisation et montant de la cotisation. A l’heure de protéger son domicile, il faut savoir que l’assurance multirisque habitation est la formule qui permet de bénéficier de la protection la plus étendue. Revue de détails.

Pour une protection optimale, le contrat d’assurance pour la résidence principale ne doit pas se limiter à la seule « responsabilité civile » qui couvre les dégâts causés à autrui. Ainsi, il est possible de choisir le contrat d’assurance multirisque habitation qui comprend notamment les garanties incendie, vol, explosion, dégât des eaux, bris de glace et intempéries pour être protégé en cas de grêle, neige, tempête ou forte pluie. Le contrat comprend également la garantie catastrophes naturelle et technologique.

Les tarifs des garanties dépendent de l’itération des sinistres qui se produisent dans la zone où se situent les biens de l’assuré. Pour leur estimation, les compagnies d’assurances se basent sur les statistiques.

Ainsi, elles n’ignorent plus les zones « favorables » aux cambriolages ni ces zones où les désordres climatiques sont légion (inondations, tempêtes, avalanches,…).

Logiquement, plus la résidence à assurer se trouve exposée à de tels risques, plus le montant de la prime d’assurance logement sera important.

A noter que pour les catastrophes naturelles et technologiques, le montant à payer varie aussi selon le niveau de risque mais l’indemnisation change en fonction des cotisations versées par les assurés qui se trouvent dans la zone concernée.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS