• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Assurance et location d'un logement meublé

Publié par le

Pratiquement, une location meublée convient surtout aux étudiants ou jeunes professionnels qui n’ont pas encore leur propre mobilier. Pour qualifier un logement de meublé, il doit contenir tout le mobilier nécessaire à la vie quotidienne du locataire (lit, chaises, table, bureau, cuisinière, réfrigérateur, vaisselle,…). Il doit également respecter toutes les normes en vigueur (surface minimum de 9 m2, eau potable, chauffage et électricité aux normes de sécurité,…).

Location meublée : que faire contre les risques locatifs ?

En cas de sinistre, la responsabilité du locataire est engagée. Il est en effet responsable des dommages causés à l’habitation et à son mobilier pendant la durée totale de son séjour ou de son contrat de bail.

Si pour une maison non meublée, la souscription d’une assurance est obligatoire, il n’est pas nécessaire de posséder une bonne assurance habitation dans le cas d’un appartement meublé. Elle peut néanmoins s’avérer précieuse si la responsabilité du locataire se trouve engagée à l’égard du propriétaire ou des voisins. En pratique, le propriétaire impose au locataire la souscription d’une assurance via une clause spécifique incluse dans le contrat de bail.

Que faire en cas de bail de courte durée ?

L’assurance d’un appartement meublé est toujours indispensable pour le contrat de bail de longue durée. Comme elle n’est pas obligatoire, c’est au propriétaire de l’exiger ou non auprès du locataire.

Au contraire, pour un bail de courte durée, il est préférable que ce soit le propriétaire qui souscrive directement l’assurance dite « assurance propriétaire non occupant » qui contient les garanties classiques : vol et vandalisme, incendie, dégât des eaux, bris de glace.

Les points à vérifier lors de la signature du contrat d’assurance

Lors de la souscription de l’assurance pour un appartement meublé, comme pour tout autre contrat d’assurance habitation d’ailleurs, vous devez prendre soin de vérifier le montant des cotisations, l’étendue de la couverture, les risques exclus, les franchises applicables ainsi que les plafonds de garantie.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES