• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Assurance habitation : bien assurer votre résidence secondaire

Publié par le
Maison de vacances les pieds dans l’eau, chalet dans les nuages ou appartement proche du travail, la résidence secondaire peut correspondre aux réalités les plus diverses. Toutefois, dans tous les cas, aucune assurance habitation n’est obligatoire. Reste qu’elle s’avèrera bien utile en cas de coup dur. 

Conseils pratiques

S’il ne fallait qu’un seul conseil, ce serait celui-là : veillez à vérifier et interroger le moindre détail de votre contrat d’assurance habitation. Car, il s’agit là du principal écueil de ce produit d’assurance où l’inutile côtoie souvent l’indispensable.

Ainsi, dans les packs, parmi la gamme de garanties incluses, certaines ne sont pas nécessaires alors que d’autres peuvent apparaître totalement incontournables. Ce peut être le cas par exemple de la garantie « Avalanche ».

Autre précaution indispensable, faites en sorte que l’état de votre résidence secondaire soit établi d’entrée. Car, l’expert pourrait choisir de le minimiser en cas de sinistre.

Assurance spécifique ou simple extension ?

C’est sans doute la question principale à se poser : faut-il souscrire une extension à son contrat principal ou privilégier une assurance spécifique ? Pour y répondre, vous devez être capable de cibler les risques qui pèsent sur votre résidence secondaire. En général, ils sont plus faibles que pour l’habitation principale en raison d’une occupation moindre.

En pratique, la souscription d’une extension à sa police d’assurance principale apparaît comme la solution privilégiée. Pourquoi ? Me Bernard Pelletier, avocat spécialisé, nous donne son point de vue : « L’avenant permet d’être dans une position de force vis-à-vis de l’assureur car la gamme de risques garantis est plus large ». Cela permet aussi de bénéficier d’une franchise plus faible, du remplacement d’équipements, d’un coefficient Vétusté et d’une responsabilité civile qui peut être étendue.

Reste que la résidence secondaire se trouve exposée à des risques propres, ce qui peut inviter à souscrire une nouvelle assurance habitation. Plus chère, cette option permettra toutefois de se prémunir contre des risques naturels ou environnementaux.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES