• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Assurance habitation : comment ça marche quand on est propriétaire ?

Publié par le , Mis à jour le 19/10/2012 à 15:23
3051 vues 2 réactions Note
En matière d’assurance habitation, c’est le libre choix de souscrire ou non une assurance qui prévaut lorsque l’on est propriétaire. Pourtant, au-delà de cette liberté assurantielle, il apparaît tout à fait pertinent sinon indispensable de s’assurer. Coup de projecteur sur l’assurance responsabilité civile et la garantie PNO.

Assurance logement : l’assurance RC du propriétaire

Vous êtes propriétaire d’un bien immobilier ? Il vous faut une assurance responsabilité civile (RC) pour vous épauler en cas de dommages causés au locataire.

Très concrètement, le propriétaire doit obligatoirement réparer ce type de dommages et, pour ce faire, il peut compter sur l’assurance responsabilité civile qui prend partiellement en charge l’indemnisation des victimes.

Souvent comprise dans l’assurance logement, elle permet de couvrir les dommages qui résultent : 
• des émanations de gaz,
• des cours, jardins et parkings,
• des animaux servant à assurer la garde de l’immeuble,
• des ascenseurs,
• des chutes de neige ou de glace,…

Selon la formule d’assurance souscrite, l’assurance responsabilité civile couvre les dommages de nature matérielle pour un montant de 250 000 à 7 millions d’euros. Quid des dommages corporels ? En ce cas, il n’existe aucun plafond.

Assurance appartement : la garantie PNO

Comme complément de l’assurance responsabilité civile, l’on trouve pour le propriétaire l’utile assurance propriétaire non occupant (PNO). Car, en plus de l’assurance responsabilité civile, elle offre une protection face au dégât des eaux, à l’incendie ou encore à la catastrophe naturelle. Un socle de base qui peut s’étendre à d’autres sinistres selon les assureurs.

Dans le détail, l’assurance PNO permet au propriétaire qui loue son logement d’être assuré pour différents préjudices :
• dommages causés au locataire par le logement,
• dommages s’il apparaît que le locataire n’a pas souscrit d’assurance appartement,
• dommages résultant de vices de construction,
• dommages par suite de non-conformité des installations de gaz ou d’électricité,
• dommages par suite de vol ou vandalisme,...


Le conseil d’Assurland : quel que soit votre statut, locataire ou propriétaire, sachez qu’il est tout à fait possible de réaliser des économies sur son assurance habitation. Découvrez comment faire dans notre article pratique Assurance habitation : comment bien comparer pour réaliser de vraies économies ?.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
2 RÉACTIONS

Bonjour, Je suis sur le Point de souscrire deux assurance pno pour deux appartements que je loue vides (seulement cuisine aménagée) à Nantes (44200). Dans cette assurance bailleur, il y a une clause de non-habitation (90 jours) et la couverture vandalisme (du fait d'un locataire ou d'un cambriolage/squat) pour la cuisine et la salle de bain n'est pas clair. J'aimerais avoir une contre-proposition. Je vous remercie. Jean-Luc Tharreau Tel.: 0049 7071 31163 (je vis en Allemagne)

Assurland.com, le comparateur d'assurances

Bonjour, 

Nous vus invitons à comparer directement les assurances habitation sur notre site. Précisez bien votre statut de PNO

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES