Assurance habitation, déclaration de sinistre et indemnisation

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Assurance habitation, déclaration de sinistre et indemnisation

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Assurance habitation, déclaration de sinistre et indemnisation

|
Consultations : 1574
Commentaires : 0
Assurance maison et déclaration de sinistre

Lorsqu’un sinistre endommage une habitation, il doit être déclaré au plus vite à la compagnie d’assurances. En pratique, ce sinistre peut consister en une catastrophe naturelle, un dégât des eaux, un incendie, une explosion, un vol ou encore un cambriolage. Tour d’horizon de ces démarches qui s’imposent.

La déclaration de sinistre à effectuer auprès de l’assureur est régie par le Code des assurances qui propose un délai de quelques jours à l’assuré pour contacter sa compagnie d’assurances et bénéficier d’une prise en charge adaptée au titre de l’assurance habitation. Par exemple, dans le cas d’un cambriolage, cette déclaration à l'assurance doit être réalisée par voie de lettre recommandée dans les 2 jours ouvrés suivant la constatation de l'effraction. D’ailleurs, il ne faut pas oublier d’y joindre une copie de la déclaration de vol.

L’envoi de la déclaration de sinistre s’accompagne de la constitution d’un dossier d’indemnisation. En effet, pour être remboursé, le souscripteur doit fournir les preuves justifiant les dommages causés à ses biens ainsi qu’à la maison assurée. Dans ce sens, il doit envoyer sa déclaration de sinistre à son assureur accompagnée de preuves attestant de l’existence des biens endommagés ou détruits lors du sinistre. Ces preuves sont à montrer à l’expert commandité par l’assureur pour les vérifier.

Pourtant, il peut arriver, surtout en cas d’explosion, d’incendie ou de catastrophe naturelle, que les preuves soient détruites, faute d’avoir été mises en lieu sûr. L’assuré peut alors recourir aux témoignages de tiers pour prouver que ses biens ont bien été endommagés ou détruits suite au sinistre.

La déclaration d’un sinistre est nécessaire pour pouvoir bénéficier d’un remboursement de la part de l’assureur. Pour ce faire, le souscripteur doit respecter les délais impartis ainsi que les conditions existantes comme par exemple le fait de devoir fournir des preuves.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS