• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Assurance habitation : encore un échec pour la garantie des risques locatifs

Publié par le , Mis à jour le 19/10/2012 à 15:23
Rejeté ! L’amendement de Lionel Tardy, député UMP de Haute Savoie, qui proposait la fusion de la garantie des risques locatifs (GRL) et de la garantie loyers impayés (GLI), n’a pas passé le cap de la commission des finances de l’Assemblée nationale. Bref, ce n’est pas demain que le paysage de l’assurance habitation changera !

La fusion des GRL et GLI rejetée

C’est un nouvel échec pour la garantie des risques locatifs ! Dans le cadre du projet de loi de finances rectificative pour 2012, le gouvernement comme la commission des finances de l’Assemblée ont rejeté l’amendement de Lionel Tardy, député UMP de Haute Savoie.

L’objectif de ce texte ? Permettre la fusion de la garantie des risques (GRL) avec l’assurance loyer impayé. Une manière d’inviter les assureurs à proposer davantage de GRL.

GLI ou GRL ?

Face au risque de non-paiement des loyers, l’assurance propose deux produits :
• la garantie des risques locatifs
• la garantie loyers impayés

Si l’assurance loyer impayé concerne les locataires avec des critères de solvabilité fixés par les assureurs (CDI et taux d’effort inférieur à 33 %), la GRL s’adresse à l’ensemble des locataires sans considération de leur situation professionnelle dès lors que leur taux d’effort ne dépasse pas 50 %. Pour les locataires les plus fragiles, la GRL s’accompagne d’une garantie de l’Etat.


Le conseil d’Assurland : Clément Jassurmalin a réalisé le rêve de nombreux Français : il est devenu propriétaire de son logement ! Reste que cela peut emporter quelques conséquences sur le front de l’assurance habitation. Tout ce qu’il faut savoir sur le sujet se trouve à l’article Propriétaire : assurance habitation or not ?.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES