Assurance habitation et indemnisation des biens mobiliers

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Assurance habitation et indemnisation des biens mobiliers

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Assurance habitation et indemnisation des biens mobiliers

|
Consultations : 3568
Commentaires : 0
Assurance habitation: les formes de l'indemnisation des dommages causés aux biens mobiliers ?

Que se passe-t-il lorsque vos biens mobiliers sont endommagés ou détruits à la suite d’un sinistre ? Grâce à votre assurance habitation, ces dommages causés par un incendie ou une catastrophe naturelle peuvent donner lieu à une indemnisation en valeur d’usage ou en valeur à neuf. Tour d’horizon.

Valeur d’usage ou valeur à neuf ?

Au moment de souscrire une assurance multirisques habitation, ouvrez l’œil et n’oubliez pas de penser à la forme d’indemnisation qui correspondra le mieux à vos besoins et attentes.

Car, cette indemnisation peut prendre deux formes :

  • l’indemnisation en valeur à neuf : complément d’indemnisation, c’est un moyen d’optimiser le dédommagement en tenant compte de la vétusté du bien endommagé
  • l’indemnisation en valeur d’usage : la valeur d’usage du bien immobilier correspond à la valeur à neuf d’un bien identique après déduction de son usure

A noter qu’il est possible de choisir ces deux modes d’indemnisation en préférant la valeur d’usage pour les biens de moindre importance et la valeur à neuf pour les biens plus précieux.

Et le versement de l’indemnité ?

Après la visite de l’expert et l’étude de votre dossier, une indemnisation est proposée qui s’accompagne de quelques formalités :

  • l’assuré accepte l’offre de l’assureur : il signe et envoie une lettre d’acceptation, l’indemnité étant  versée dans le délai qui figure aux conditions générales du contrat d’assurance
  • l’assuré n’accepte pas l’offre de l’assureur : il peut solliciter l’expert d’assuré, une contre-expertise, l’intervention du médiateur ou des tribunaux


L’avis d’Assurland.com : quoi de prévu pour l’année prochaine sur le front de l’assurance habitation ? La réponse dans notre article Zoom sur les tarifs d'assurance habitation pour 2013.

 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS