• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Assurance habitation : et le règlement à l'amiable ?

Publié par le , Mis à jour le 01/04/2014 à 15:41

Lorsque vous subissez un sinistre de faible importance, il n’est pas nécessaire de vous ruer sur votre téléphone pour avertir votre assureur même si vous possédez la meilleure assurance habitation. Certes, c’est votre droit, mais à la longue, vous risquez d’être perçu comme un « mauvais » assuré et de devoir composer avec la résiliation pure et simple de votre contrat. Découvrez ces autres options qui s’offrent à vous.

Le règlement de gré à gré pour un sinistre de faible gravité

Quelle que soit la gravité des dommages que votre habitation a subis, votre assurance habitation peut être sollicitée.

Cependant, il n’est pas nécessaire de requérir un expert pour évaluer les dégâts, lorsqu’ils sont de faible importance et peuvent être pris en charge par l’assuré lui-même. Dans ce cas, il vous suffit de trouver un accord directement avec votre assureur. Vous pourrez ainsi jouir d’une indemnisation rapide.

Les démarches à effectuer pour en bénéficier

Le procédé est très simple. Avant tout, contactez votre compagnie d’assurance habitation.

Ensuite, il vous suffit d’appuyer vos dires par des factures et des photographies. Le montant de l’indemnisation sera calculé d’un commun accord par les deux parties, l’assureur et l’assuré.

Il faut savoir que l’assuré n’est pas obligé d’effectuer les travaux de réparation dans un délai précis.

La contestation de l’indemnisation de gré à gré

L’assureur peut se faire aider par un expert pour évaluer cette indemnité, mais si l’assuré la trouve insuffisante, il a le droit de le refuser. Dans ce cas, c’est l’indemnisation classique sur devis de son assurance habitation qui va être requise.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES