Assurance habitation : étude sur la couverture dégât des eaux

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Assurance habitation : étude sur la couverture dégât des eaux

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Assurance habitation : étude sur la couverture dégât des eaux

|
Consultations : 1343
Commentaires : 0
Suite à un dégât des eaux il convient d'agir vite

Afin de comprendre le fonctionnement de la couverture dégât des eaux, Doméo, l’assisteur d’urgence pour l’habitat a commandé une étude spécifique sur cette garantie proposée par la plupart des contrats d’assurance habitation courants.

Détails de l’étude Doméo

Pour mener à bien cette étude (réalisée du 10 au 17 octobre 2013), Doméo a fait appel à Profideo, spécialiste de l’Intelligence Marketing Banque & Assurance en France.

L’étude se base sur les assureurs courants du marché français : 13 acteurs en agence dans le département de l’Oise, de la Drôme (MAIF) et de l’Ardèche (Matmut).

Les critères ayant été pris en compte pour les résultats ont en commun le type de logement et le type d’assuré :

  • Propriétaire d’une maison de 4 pièces
  • 100 m² habitable
  • Capital mobilier minimum
  • Franchise dégât des eaux standard

L’étude révèle que les contrats proposés par l’assisteur complètent bien la garantie proposée par les assureurs.

Zoom sur la garantie dégât des eaux

Un dégât des eaux revêt plusieurs visages. Une simple fuite, des infiltrations dans les murs ou fuites en provenance des canalisations, et c’est la cata à domicile.

C’est pourquoi les contrats d’assurance habitation proposent une garantie dégât des eaux pour être pris en charge en cas d’un tel sinistre. C’est d’ailleurs l’une de garanties obligatoires pour les locataires (non pour les propriétaires).

Attention toutefois, car une telle garantie ne couvre pas tous les type de dégât des eaux (le détail de la garantie est prévu au contrat).

En cas de dégât des eaux, la victime a 5 jours à partir de la prise de connaissance du sinistre pour le déclarer à son assureur. L’assureur propose ensuite une indemnisation relative au sinistre. Soit l’assuré l’accepte et reçoit le montant de l’indemnisation 1 mois après, soit l’assuré refuse et fat un recours auprès de l’assureur.

Accélérer les démarches dans certaines conditions

Afin d’accélérer les démarches d’indemnisation et éviter les situations bloquantes, les assureurs ont mis en place les conventions Cide-Cop et Cidre.

Convention Cidre

Pour qu’elle entre en application, plusieurs critères doivent être réunis :

  • Le montant lié au dégât des eaux est inférieur à 1 600 euros HT pour le matériel et à 800 euros HT (pour l’immatériel comme la perte d’usage ou les pertes de loyers)
  • Le sinistre doit avoir eu lieu dans un immeuble locatif, en propriété, en copropriété, en indivision, situé en métropole, dans un DOM ou à Monaco.

Convention Cide-Cop

  • Le montant de dégât doit être supérieur à 1600 euros HT (pour le matériel) et à 800 euros HT (pour l’immatériel).
  • Les sinistres inclus dans la convention Cidre sont exclus

Qu’elle soit obligatoire ou non, la garantie dégât des eaux reste indispensable car ce type de sinistre peut couter cher. Parallèlement et en cas d’urgence, l’assisteur Doméo peut s’avérer bien utile. Il intervient dans le cadre d’une prise en charge intégrale tous les jours et à toute heure, en cas de défaillance d'une des fonctions vitales de l’habitat.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS