Assurance habitation : l'ancien historiquement haut à Paris

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Assurance habitation : l'ancien historiquement haut à Paris

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Assurance habitation : l'ancien historiquement haut à Paris

|
Consultations : 1484
Commentaires : 0
paris

Un nouveau record

Le prix des logements anciens a atteint à Paris un nouveau pic historique : en 2010, le mètre carré s’est négocié en moyenne à 7 330 euros, soit une hausse de 17, 5 % par rapport à 2009, année du contrecoup de la crise économique pour le secteur.

Dans le détail, les arrondissements les plus onéreux de la capitale se situent en son centre. Ainsi, le prix au mètre carré atteint 11 120 euros dans le 6ème arrondissement, se fixe à 10 750 euros dans le 7ème et s’élève à 10 500 dans le 4ème arrondissement. Fidèle à ses habitudes, le nord-est de Paris demeure moins cher avec 5 580 euros le mètre carré dans le 19ème et 5 980 euros dans le 20ème.

D’autres chiffres de la chambre des notaires de Paris-Ile-de-France témoignent d’une augmentation nettement moins prononcée pour la petite couronne (+12,8 %) et la grande couronne (+7,3 %).

Malgré la hausse, les ventes augmentent. En 2010, l’on note une envolée de 30 % des transactions, soit 36 000 logements vendus dans la capitale, et une relative désaffection des étrangers dont le nombre d’acheteurs baisse de 6 % à Paris.

Les causes de la hausse

Différents facteurs permettent d’expliquer cette explosion des prix.

Au-delà du cas des particuliers qui jugent l’investissement en bourse trop hasardeux et préfèrent se réfugier dans la pierre, le resserrement de l’offre permet pour une large part d’expliquer le phénomène.

Il résulte aussi des coups de pouce facilitant l’accession à la propriété. Thierry Delesalle, président de la commission de conjoncture immobilière des notaires de Paris-Ile-de-France, ne dit pas autre chose : « Les taux d’intérêt bas ont ouvert une fenêtre de tir pour beaucoup d’acquéreurs. Le prêt à taux zéro pour les primo-accédants et le prêt Paris logement ont aussi renforcé la volonté des gens à acheter. »  
Une accalmie en 2011 ? Apparemment non. Des chiffres provisoires annoncent déjà que le seuil de 7 600 euros le mètre carré a été atteint au mois de février dans la capitale.

Et la chambre des notaires de Paris-Ile-de-France d’avertir : « il faut que les prix cessent d'obéir à cette spirale infernale à la hausse. Certes, elle peut être justifiée par la contradiction qu'il y a entre l'engouement maintenu pour l'accession à la propriété et la faiblesse de l'offre de produits disponibles sur le marché, mais elle a atteint des limites économiquement et socialement difficiles à franchir. » 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS