Assurance habitation : l'habitat durable gagne du terrain

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Assurance habitation : l'habitat durable gagne du terrain

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Assurance habitation : l'habitat durable gagne du terrain

|
Consultations : 1531
Commentaires : 0
maison-toit-paille
Profitant d’incitations fiscales fort alléchantes, surfant sur la vague des énergies renouvelables et bénéficiant de la redécouverte de matériaux de construction plus respectueux de l’environnement, l’habitat durable semble en passe de s’imposer. Un changement des mentalités qui pose question sur le front de l’assurance habitation.

Une offre d’assurance qui s’adapte

Peu importe les motivations, financières ou idéologiques, qui les poussent, les Français offrent massivement à leur lieu de vie des équipements énergétiques respectueux de l’environnement.

Une tendance que quelques assureurs ont su prendre en compte. Depuis fort longtemps. Ainsi, dès 2003, la Maif a proposé une offre d’assurance logement intégrant sans aucun supplément toutes les énergies renouvelables même si ce type d’installations est notoirement plus onéreux. Christine Mathé-Cathala, directrice du marketing de l’assureur niortais, explique : « À travers la mutualisation, il est possible d'encourager les comportements vertueux. La collectivité prend en charge les surcoûts qui y sont liés ».

Alors qu’elle prépare une nouvelle assurance maison pour le printemps 2012, la GMF dispose déjà d’une offre spécifique avec le contrat Domultis qui couvre les installations respectueuses de l'environnement, en inclusion et sans surprime.

Les matériaux influencent l’indemnisation

Comme le note Antoine Mattéi, directeur du marché IARD chez AXA : « on assiste à la réapparition de matériaux naturels dans les techniques de construction et d'isolation ». 

Une redécouverte qui n’est pas sans incidence en cas de survenance d’un sinistre. Car, les assureurs indemnisent sur la base du coût de la reconstruction et ces matériaux plus respectueux représentent un coût plus important. 

Une tendance partie pour durer si l’on en croit le constat de Stéphane Chapellier, directeur non-vie de Towers Watson : « Le recours aux énergies renouvelables comme l'utilisation de matériaux respectueux de l'environnement sont d'abord motivés par des raisons économiques. Parce qu'ils isolent mieux, ces matériaux doivent permettre de générer des économies d'énergie. On est loin de l'effet de mode ».


Le conseil d’Assurland : parce que nul n’est à l’abri d’une catastrophe naturelle, (re)découvrez ce qu’il convient de faire en cas d’inondations grâce à notre article Assurance habitation : comment être dédommagé après les inondations ?.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS