Assurance habitation

Assurance habitation : la garantie neige est importante !

Publié par le , Mis à jour le 02/03/2018 à 14:02

En cas de chutes de neige, êtes-vous couvert par la garantie neige de votre MRH ?

Figurant généralement dans le contrat d'assurance multirisque habitation (MRH), la garantie neige peut s'avérer utile en cas de dégâts causés par d'importantes chutes de neige. En effet, cette garantie spécifique permet de couvrir tout ou partie des conséquences résultant d'un tel sinistre. Coup de projecteur.

En quoi consiste la garantie Tempête Grêle Neige (TNG) ?

À première vue, la neige fait des heureux car elle apporte son lot de bonne humeur et signifie bien souvent vacances ! Seulement voilà, quand la neige endommage une habitation, c'est beaucoup moins drôle et ce, surtout dans les régions à risque... D'où l'intérêt d'être bien indemnisé ! Il existe une garantie neige proposée dans l'assurance habitation et appelée "Tempête Grêle Neige" (TNG).

Vous pouvez donc être couvert au titre des dommages directement liés au trop plein de neige et de glace sur le toit ou les gouttières de votre maison mais aussi pour les conséquences indirectes comme les frais d'hébergement si vous devez vivre ailleurs pendant un certain temps ou les dégâts électriques qui seraient dus par exemple à l'humidité rentrée à l'intérieur de votre logement.

Notez d'ores et déjà que cette prise en charge ne concerne que les dommages survenus pendant la tempête ou dans les 48 heures qui suivent cet aléa climatique.

En résumé, la garantie neige de votre contrat d'assurance logement pourra trouver à jour dans les circonstances suivantes :

  • Une importante épaisseur de neige a causé des dégâts au bâti de votre maison, ce qui correspond par exemple à un affaissement de la toiture ou à un affaissement du toit plat de l'habitation,
  • Le froid extrême a dégradé ou rendu inutilisables certains de vos biens mobiliers et autres équipements,
  • L'importante quantité de neige amoncelée sur le toit de votre maison a glissé et endommagé certains de vos biens qui se trouvaient en contrebas comme votre véhicule motorisé ou le mobilier de jardin par exemple,
  • Avec le redoux, la neige a fondu et donné lieu à des infiltrations d'eau dans la maison dégradant au passage une cloison ou le plafond.

 

maisons-hiver-neige

 

Quelles démarches effectuer en cas de dégâts causés par la neige ?

S'il apparaît que votre maison a subi des dommages à la suite d'importantes chutes de neige, il est primordial de ne pas perdre de temps. Par exemple, il faut à tout prix éviter d'attendre que la neige ne fonde pour mieux apprécier l'ampleur des dégâts.

Dans les 5 jours ouvrés qui suivent le sinitre, vous devez communiquer à votre compagnie d'assurances la déclaration de sinistre par lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR) si possible.

En complément de cette déclaration de sinistre, faites attention à prendre toutes les mesures conservatoires qui s'imposent pour éviter une aggravation des dommages, ce qui implique de :

  • le déblaiement de la neige par vos moyens ou avec l'aide d'un professionnel si vous constatez un début d'affaissement de la toiture sous le poids de la neige,
  • le bâchage d'urgence ainsi que l'évacuation de la neige se trouvant sur le toit si ce dernier s'est effondré et que cela expose votre maison à un dégât des eaux,
  • l'entreposage dans un lieu sécurisé de vos différents biens mobiliers pour garantir leur préservation.

N'hésitez pas à prendre des photographies du sinistre dès qu'il s'est produit. Cela permettra d'étoffer votre déclaration de sinistre et par ricochet votre demande d'indemnisation. Pensez aussi à rassembler vos différents justificatifs et factures pour une estimation exacte de votre préjudice et une juste indemnisation de votre préjudice.

Quelles sont les limites de cette garantie ?

S'il apparaît précieux de posséder une garantie neige dans sa formule d'assurance logement, il faut faire attention aux nombreuses exclusions qui accompagnent cette assurance complémentaire.

En effet, les bâtiments dits de "construction légère" ne sont pas couverts sauf s'ils sont entièrement détruits par la neige. Dans le même esprit, les vérandas, volets et vitres seuls qui ne sont pas garantis en cas de dégâts.

Les dommages liés aux avalanches sont eux aussi exclus car ils rentrent dans la catégorie catastrophe naturelle. Dans ce cas précis, seuls les pouvoirs publics pourront juger si oui ou non il doit y avoir réparation.

Comparez les garanties et les tarifs des assureurs habitation et choisissez l'offre qui vous convient le mieux !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES