• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Assurance habitation : la garantie tempête, à quoi ça sert ?

Publié par le , Mis à jour le 19/10/2012 à 15:23
Assurance optionnelle qui figure au contrat d’assurance habitation, la garantie tempête concerne une catégorie particulière de sinistres. Elle permet en effet d’être couvert et indemnisé pour les dégâts causés par les tempêtes. Voyons en quoi elle consiste pour déterminer s’il faut l’ajouter à son assurance habitation !

Assurance logement : les contours de la garantie tempête

Comme son nom l’indique, la garantie tempête sert à couvrir les risques liés aux tempêtes. En général, on la trouve dans la garantie tempête, grêle et neige, ou TGN, du contrat d’assurance maison.

Plus concrètement, il faut pour que la garantie fonctionne pleinement que les dommages résultent directement de vents forts dans les 48 heures qui suivent l’intempérie. Elle couvre donc les effets du vent mais aussi les dommages qui résultent de la pluie, de la grêle ou de la neige.

Sont notamment pris en charge : 
• les honoraires d’expert,
• les dommages de nature électrique,
• les frais qui résultent du déblaiement,
• les frais d’hébergement si l’habitation n’est plus habitable,
• les dommages causés indirectement par le vent (toitures endommagées, chutes d’arbres,…),…

Assurance maison : les limites de la garantie tempête

Parce que la garantie n’a pas vocation à couvrir tous les dégâts qui résultent de ce type de sinistre, elle ne jouera pas dans les cas suivants :
• les vérandas
• les clôtures, arbres, jardins et exploitations
• les hangars et bâtiments de construction légère
• le manque d’entretien des biens mobiliers extérieurs

Si le bâtiment n’est pas tout à fait détruit, la garantie tempête de l’assurance logement sera impuissante à indemniser :
• les panneaux solaires et les vitres
• les appentis ou abris de jardin
• les volets et les stores
• les dégâts qui résultent du débordement des sources d’eau

À noter que, si les arbres qui entourent l’habitation ont été déracinés ou brisés sans avoir provoquer le moindre dommage, ce sera à l’assuré de prendre en charge le déblaiement.


Le conseil d’Assurland : si vous redoutez pour votre habitation les actes de destruction ou de dégradation gratuite, pensez à la garantie acte de vandalisme qui vous permettra bien souvent d’obtenir le remboursement des biens endommagés à la valeur du neuf.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES