• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Assurance habitation : la résiliation des contrats

Publié par le

La souscription d’une assurance habitation invite à bien réfléchir pour choisir enfin la bonne offre. S’il apparaît que votre contrat ne vous donne pas satisfaction, sachez qu’il est possible de procéder à sa résiliation lorsque se produisent certaines circonstances particulières comme le changement de situation personnelle, une hausse trop importante de la cotisation ou la cessation de toute activité professionnelle.

Les conditions pour résilier

Afin de résilier une assurance habitation, des principes essentiels sont à respecter. Ils sont d’ailleurs mentionnés dans le contrat d’assurance que vous avez signé.

A l’heure de résilier, il faut notamment prêter une attention particulière à la date d’échéance de l’assurance logement car c’est alors qu’il est possible de mettre un terme à la relation contractuelle et éviter ainsi la tacite reconduction du contrat pour une nouvelle année.

Toutefois, hors de ce cas bien précis, il est possible de résilier à tout moment lorsque certains événements particuliers se produisent tels un changement dans votre situation personnelle ou professionnelle, l’arrivée de la retraite, un déménagement, une augmentation trop prononcée de votre prime d’assurance,…etc.

Enfin, avec la loi Chatel, l’assureur doit informer l’assuré de la possibilité de résiliation qui s’offre à lui à échéance de son contrat d’assurance entre trois mois à quinze jours avant cette date. A défaut d’une telle diligence, la résiliation par l’assuré s’en trouvera facilitée, notamment grâce à un délai de résiliation rallongé.

A noter que l’assureur peut également procéder à la résiliation si l’assuré s’est par exemple « distingué » en étant à l’origine d’une fausse déclaration.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES