Assurance habitation : le bowling qui fait flamber la note

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Assurance habitation : le bowling qui fait flamber la note

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Assurance habitation : le bowling qui fait flamber la note

|
Consultations : 1715
Commentaires : 0
Assurance habitation : le bowling qui fait flamber la note
Des copropriétaires dans un jeu de quilles ! L’installation anodine d’un bowling au rez-de-chaussée d’une copropriété à Angers a eu des répercussions assez inattendues sur le montant de leur assurance habitation. Considéré comme une activité à risques, ce commerce festif a effectivement fait grimper la note de 700 à 800 euros !

Un bowling nommé Le Colisée

Mauvaise surprise pour les copropriétaires de l’immeuble haussmannien situé au 8, boulevard du maréchal Foch, à Angers, en région Pays de la Loire. Depuis l’installation du bowling Le Colisée au rez-de-chaussée de leur immeuble, ils ont eu droit à une belle inflation du montant de leur assurance habitation. 

Leur avocat, Me Jean Bouin, dévoile l’importance de la facture : « 700 à 800 euros de plus en assurance » avant de constater : « Cette activité de bowling avec aussi une piste de danse pour des soirées à thèmes est considérée par les assureurs comme une activité à risques ». 

La ville d’Angers assignée

En réaction à cette hausse tarifaire, l’avocat du syndicat des copropriétaires a assigné la ville d’Angers ainsi que la société Colibowl, l’agglomération étant propriétaire des murs du bowling et l’entreprise gestionnaire dudit commerce.

Pour Me Pierre Brossard, avocat de la ville, la surprime d’assurance serait en fait moitié moins élevée. En écho, Me Yves-Marie Bienaimé, défenseur de la société Colibowl, considère que l’activité en cause ne présente aucun caractère de dangerosité : « Le bowling n’apporte aucune insécurité et aucune nuisance. Ce n’est pas une discothèque. La prime d’assurance d’un immeuble est payée au prorata des surfaces de chaque propriétaire. »

À défaut d’accord à l’amiable, le jugement sera prononcé le 7 juin prochain.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS