• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Assurance habitation : nouvelle révolution en vue dans les primes ?

Publié par le , Mis à jour le 01/04/2011 à 13:51
L’univers de l’assurance habitation va-t-il connaître un changement ? En tous cas, c’est ce que désirent certains assureurs et certains élus. Ces derniers souhaitent moduler les tarifs des primes d’assurance habitation selon que le risque encouru par la zone géographique. 

Assurance habitation : un système actuel basé sur la solidarité


Actuellement, toute personne ayant souscrit un contrat d’assurance habitation paie 12% supplémentaire de sa cotisation pour le risque de catastrophe naturelle. Et ce, peu importe la zone géographique occupée. Il s’agit d’un système solidaire basé sur la mutualité des assurés. La solidarité est une belle idée mais il s’agirait d’un système « complètement déresponsabilisant » selon les termes du DG délégué d’Axa France, Jacques Peretti. Pour lui, la modulation des tarifs d’assurance habitation permettrait par exemple de définir plus précisément les zones non constructibles afin d’éviter les cas d’inondations encore trop nombreux par exemple.

La modulation des tarifs d’assurance habitation divise


Face à cette proposition de modulation tarifaire, les avis sont partagés. D’un côté les partisans proposent d’établir une carte officielle des zones jugées à risque. Cette carte serait réalisée à partir des informations apportées par les assureurs, les pouvoirs publics ainsi qu’avec la participation de la CCR (Caisse Centrale de Réassurance). La modulation agirait alors comme « un signal positif ou négatif » pour les collectivités locales. Deux textes de loi visant la réalisation de cette modulation des tarifs d’assurance habitation ont d’ailleurs été déposés et devraient être étudiés au printemps.

D’un autre côté, les opposants à la modulation avancent l’argument de la « démutualisation » qui s’éloignerait trop du système actuel. Jean-Louis Léonard, député UMP accuse l’idée de la modulation d’être trop complexe et « strictement impossible à gérer ».
Affaire à suivre…

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES