• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Assurance habitation : quid d'un logement vacant ?

Publié par le , Mis à jour le 04/02/2015 à 16:33

Qu’il  occupe ou non le bien immobilier qu’il possède, le propriétaire n’est en aucun cas tenu de posséder une bonne assurance habitation. Mais, qu’en est-il dans le cas du logement vacant ? Réponse dans la suite de cet article pratique.

Le responsable du logement vacant

Un bien inoccupé n’est habité, ni par le propriétaire, ni par un locataire. Cette situation se produit généralement lorsqu’un locataire quitte le logement loué et que le propriétaire se lance en quête d’un remplaçant.

Dans ce genre de situation, le propriétaire demeure responsable du logement même s’il ne l’occupe pas, ce qui implique que les préjudices que ce bien peut causer seront à sa charge. C’est notamment pour cette raison que le propriétaire d’un logement a tout intérêt à être assuré même s’il ne pèse sur lui aucune espèce d’obligation.

Pour ne plus être seul face aux sinistres

L’assurance d’un logement vacant procure au propriétaire l’opportunité d’être couvert pour tous les préjudices que ce bien peut causer à autrui dans la mesure où il rentre dans le champ d’application du contrat.

En cas de sinistre frappant son logement et affectant les biens du voisinage, le propriétaire assuré peut avoir l’esprit tranquille puisque l’indemnisation des tiers victimes ne sera plus à sa seule charge. Il peut en outre bénéficier d’une prise en charge au titre des préjudices matériaux subis par son logement. D’ailleurs, tout ou partie des dépenses exigées par la réparation de son bien peut être pris en charge par la compagnie d’assurances.

Malgré tout, le propriétaire a intérêt mettre en place des dispositifs qui contribuent à garantir la sécurité du bien immobilier et permettent d’éviter la survenue de certains sinistres.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES