Assurance habitation

Balcon, gardien, duplex ... ils augmentent le prix des loyers en Ile-de-France

Publié par le , Mis à jour le 05/06/2019 à 16:43

Qu'est-ce qui peut amener à une augmentation du loyer en Ile-de-France ?

Balcon, gardien, duplex ou encore luminosité …. Voici autant d’éléments qui peuvent faire bondir le prix d’un loyer en Ile-de-France. La société Homepilot a étudié plus de 130 000 annonces locatives pour mettre en évidence ces petits plus qui provoquent une surcote.  

130 000 annonces immobilières étudiées

Ce n’est un secret pour personne : les loyers en Ile-de-France sont mirobolants. D’ailleurs, pour tenter de redonner un peu de pouvoir d’achat aux Franciliens, Ian Brossat l’adjoint à la mairie de Paris en charge du logement a annoncé le retour de l’encadrement des loyers pour le 1er juillet 2019. Il faut dire que les prix ont de quoi donner le tournis. Une chambre de 12 pour 572 euros, 983 euros pour un T1 de 27, 1815 euros pour un T3 de 61 ou encore 2471 euros pour un appartement T4. Mais face à ces tarifs, sachez que des « petits plus » peuvent alourdir votre avis d’échéance.

En ce début juin, le site "Les Echos Patrimoine" a relayé une étude de la société « Homepilot » qui décortique plus de 130 000 annonces locatives en région Ile-de-France. Grâce à un algorithme, l’entreprise spécialisée dans la gestion locative a réussi à mettre en évidence les éléments qui augmentent automatiquement les prix des loyers.

Dernier étage, balcon, duplex…ils ont la côte

Prenons pour commencer l’exemple des étages. Les locataires lorgnent sur les derniers étages avec une surcote de 9% avec un ascenseur. À l'inverse, les rez-de-chaussée n’attirent pas les foules avec une décote de 6,8%. D’une manière générale, l’absence d’un ascenseur dans un immeuble joue énormément dans le loyer. Selon Homepilot, un loyer peut chuter de 9% faute d’ascenseur.

Au sein même de l’appartement, plusieurs aspects peuvent faire monter le prix d’un loyer. Le balcon fait toujours autant rêver les locataires (+5,3%) tout comme l’exposition du lieu. Si l’appartement arrive à capter la lumière du soleil, la surcote oscillera entre 1,5 et 3%. Par contre, la décote peut atteindre 3.9 % lorsque l’habitation donne sur un vis-à-vis ou sur la rue.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES