• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Bon plan pour assurer la résidence secondaire

Publié par le

La résidence secondaire présente un risque particulier du fait de son inoccupation prolongée par le propriétaire. La souscription d’une assurance logement pour sa résidence secondaire est la meilleure manière pour le propriétaire de garantir ladite résidence contre les risques de cambriolage. Cette couverture permet au propriétaire d’obtenir une indemnisation pour les dommages subis et vols enregistrés.

L’extension de couverture au profit de la résidence secondaire

La plupart des compagnies d’assurance habitation proposent une offre portant sur une extension de garantie de la résidence principale du souscripteur, au profit de la résidence secondaire. De ce fait, la propriété en question bénéficiera du même niveau de couverture que la résidence principale. Il faut noter que, cette extension de garantie entrainera inévitablement une augmentation de la prime d’assurance à allouer par le souscripteur. Toutefois, il est recommandé dans l’intérêt du souscripteur de comparer les différentes offres émises par d’autres compagnies d’assurances, et qui peuvent être plus avantageuses avant d’envisager de procéder à cette extension de garantie. L’aide d’un comparateur d’assurance constitue un gain de temps et d’argent pour trouver la compagnie d’assurance qui propose la meilleure couverture, au meilleur prix.

Une assurance spécifique pour une résidence secondaire

L’assurance de la résidence secondaire peut constituer une couverture à part entière. D’ailleurs, de nombreuses compagnies proposent une assurance habitation indépendante. Dans ce sens, celle-ci doit comporter les mêmes couvertures que pour une assurance habitation classique comme la couverture contre le vol, l’incendie ou le dégât des eaux. Cependant, une clause prévue dans ce type de contrat doit être prise en considération. Il s’agit de la clause d’inhabitation et rend inapplicable la garantie souscrite contre le vol, si la maison est inoccupée au-delà d’une certaine période, allant généralement de 60 à 90 jours. Il est fréquent que la durée d’inoccupation d’une résidence secondaire dépasse largement cette période. Dans ce cas, la vérification du contrat est conseillée.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES