• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Canada : 50 % des indemnités concernent les dégâts des eaux !

Publié par le

Aviva Canada incite les Canadiens à prendre les mesures nécessaires pour protéger leur habitation. Pourquoi ? Le 25 mars dernier, l’assureur a enregistré un record dans l’histoire canadienne en matière d’indemnisations qui impliquait des dégâts des eaux.

51 % des demandes d’indemnités concerne les dégâts des eaux

Selon Wayne Ross, vice-président, Indemnisation Biens d’Aviva Canada, dans un communiqué rapporté par Newswire les « dégâts causés par l’eau ont atteint un sommet inégalé, générant 51 % des demandes d’indemnité en assurance habitation ». Les inondations d’Alberta et de Toronto sont sans doute les raisons de cette augmentation. Wayne Ross prévoit même une hausse au cours des années à venir en raison des phénomènes météorologiques extrêmes qui « ne cesse d’augmenter ».

L’année dernière Aviva Canada a versé près de 137,9 millions d’euros pour indemniser les victimes de dégâts des eaux, une hausse de 69 % comparée à 2012. Les données recueillies par Aviva Canada ont également mis en lumière que le coût moyen d’un règlement pour dégât des eaux est passé de 6 491 € il y a 10 ans à 14 900 € soit une hausse de 130 %. Selon Wayne Ross dans le même communiqué, « cette hausse découle d’un simple ensemble de facteurs » (phénomènes météorologiques, vétusté des réseaux d’égout etc.).

Comment sont remboursés les dégâts des eaux ?

Si l’assuré a souscrit une assurance habitation MRH, il est couvert contre les dégâts des eaux. En cas de dégâts des eaux, il se doit d’arrêter l’écoulement afin de limiter les dommages engendrés par l’eau. Il faut définir l’origine de la fuite, le syndic, le gardien ou encore le voisin. Et dans le cas où le l’habitation est complètement inondée, l’assuré pourra prévenir les pompiers.

L’assureur mandatera par la suite un expert qui estimera l’étendue des dégâts. Le souscripteur devra attendre la visite de l’expert avant de commencer à restaurer l’habitation. Pour se faire indemniser, le souscripteur devra présenter les justificatifs de réparation de la fuite.

A savoir : pour se faire indemniser, il faut envoyer une lettre AR à l’assureur avec l’adresse du logement, numéro de contrat et coordonnées. Il faut également expliquer la cause du sinistre et décrire les dommages.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES