• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Colocation : assurance commune ou individuelle ?

Publié par le

Si vous souscrivez un seul contrat, le nom de chaque colocataires doit-être inscrit !

Partager le loyer c’est une chose, mais assurer l’habitation en est une autre. Entre contrat commun et souscription individuelle, quelle assurance logement choisir ? Quels sont les avantages et inconvénients de chaque option ? Voici les points essentiels à connaître avant de signer.

L’assurance commune pour les colocataires

La souscription d’une assurance commune est parfaitement possible pour les colocataires. Il s’agit d’ailleurs de la solution la plus facile, étant donné que l’ensemble du logement et ses occupants sont couverts par un seul contrat d’assurance. Cette formule implique cependant la signature d’une seule personne, qui sera alors le premier responsable aux yeux de la compagnie. Les autres colocataires sont mentionnés dans le contrat en tant qu’assurés et bénéficient des mêmes couvertures, en fonction de la formule choisie, mais le contrat est signée au nom par une seule personne. Ce dernier doit veiller à ce que chaque colocataire règle sa part de cotisation et, en cas de non-paiement de l’un d’eux, toutes les notifications et les frais de rappel probables lui seront adressés. Dans le cas où cette personne responsable décide de quitter la colocation, l’assureur exige la désignation d’un nouveau « preneur » pour pouvoir poursuivre le contrat d’assurance. A noter que les garanties essentielles à souscrire concerne la garantie responsabilité civile et celle contre les risques locatifs. Le choix ne dépend que des besoins et des possibilités des locataires.

L’assurance individuelle

Bien évidemment, chaque colocataire peut souscrire une assurance habitation individuelle, selon ses attentes et son budget. Dans ce cas, les clauses du contrat doivent spécifier la surface du logement, les meubles ainsi que la responsabilité civile couverts. Les pièces « privatives » sont les plus concernées par ce type d’assurance. Pour les parties communes du logement, l’assurance commune reste la meilleure solution.

Ceci étant, il est vivement conseillé pour tous les colocataires de s’inscrire auprès d’une seule compagnie d’assurances. Cela permettra d’éviter les risques de litiges entre assureurs et facilitera largement le constat des dommages et la gestion des prises en charge en cas de sinistre.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES