• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Colocation : bien se prémunir contre les risques

Publié par le

De nombreux étudiants choisissent la colocation pour de nombreuses raisons : économie d’argent, difficulté à trouver un logement, vivre à plusieurs plutôt que seul,… Si les colocataires règlent ensemble les dépenses relatives au loyer, à la nourriture, à l’électricité et plus largement toutes les dépenses quotidiennes, qu’en est-il de l’assurance logement ?

Sur le front des assurances, tous les colocataires sont responsables des dommages causés à l’habitation, aussi bien vis-à-vis de leur propriétaire que des voisins.

Engagements des colocataires en cas de sinistre

Un sinistre n’est pas toujours facile à gérer que l’on vive seul ou en colocation.

Toutefois, et sauf indélicatesse de la part de l’un des colocataires, chacun possède une assurance habitation car le propriétaire de la colocation prendra soin de demander une attestation d’assurance à la signature du bail. De la sorte, chaque colocataire sera couvert pour les dommages causés pendant toute la durée du bail.

Quel type de contrat adopter ?

Il existe deux types de contrat d’assurance colocation : le contrat de colocation unique et le contrat de colocation multiple.

Pour le premier contrat, seul un colocataire doit souscrire l’assurance. Cependant, le nom de tous les colocataires doit figurer sur le contrat. Dans ce cas, seuls les biens des colocataires nommés sur le contrat seront couverts en cas de sinistre. S’il arrive d’autres colocataires, il est préférable d’en informer l’assureur.

Quant au deuxième contrat, chaque colocataire souscrit sa propre assurance habitation. Si tel est le choix des colocataires, il est préférable de choisir le même assureur pour éviter des désagréments en cas de sinistre.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES