Comment bien remplir son contrat d'assurance habitation

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Comment bien remplir son contrat d'assurance habitation

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Comment bien remplir son contrat d'assurance habitation

|
Consultations : 1774
Commentaires : 0
Décrire son logement pour être bien indemnisé

Pour être bien indemnisé, mieux vaut un contrat d’assurance dûment rempli, et avec précisions. C’est d’autant plus vrai quand il s’agit de votre contrat d’assurance habitation. En effet, décrire votre logement, estimer la valeur des biens, actualiser et informer régulièrement son assureur est la recette de l’assuré bien indemnisé ! Explications.

Une indemnisation d’assurance habitation au juste prix !

Même si vous choisissez la meilleure assurance du monde, si vous ne décrivez pas correctement votre maison ou votre appartement, ou si vous n’estimez pas suffisamment bien votre mobilier et autres biens, votre indemnisation ne sera pas « juste ». A vous donc de remplir au mieux votre contrat.

Décrire, évaluer, actualiser, informer : le credo du contrat d’assurance logement !

Voici donc quelques règles élémentaires (mon cher Watson ?) en matière d’assurance :

  • Décrivez votre logement : maison, appartement, nombre de pièces, cuisine, nombre de salle de bain, type de chauffage, étage, cheminée, vitrage, etc.
  • Evaluez vos biens à la souscription : pour en savoir plus sur ce sujet, veuillez relire notre article à ce sujet. C’est par ici.
  • Actualisez la valeur de votre mobilier : chaque année, réévaluez vos biens. En effet, avec le temps votre mobilier prend ou perd de la valeur. A vous de le notifier à votre assureur.
  • Informez votre compagnie d’assurance en cas de changement : si vous mettez un double vitrage, une porte « blindée », etc.

L’avis d’Assurland : vous devrez respecter les conditions de votre contrat. Par exemple, si votre compagnie d’assurance logement vous demande d’installer une alarme et que vous vous faîtes cambrioler alors qu’elle n’était pas en marche, l’assureur peut très bien ne pas vous indemniser !

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS