• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Comment faire pour assurer un logement étudiant ?

Publié par le

C’est bientôt la rentrée universitaire, bientôt les étudiants emménageront donc dans les nouveaux logements. Les logements étudiants doivent-ils être assurés ? Quelles sont les démarches à suivre en cas de sinistres ?

Pour un appartement non meublé

Si l’étudiant décide de louer durant ses études un appartement non meublé, la loi lui impose de souscrire une assurance habitation. Au moment de la remise des clés, l’étudiant est tenu d’assurer les éventuels dommages qu’il peut causer vis-à-vis du propriétaire.

Le contrat devra couvrir le risque d’incendie, d’explosion ou encore les dégâts des eaux. Pour s’assurer de la bonne foi du locataire, le propriétaire est en droit de lui demander une attestation d’assurance tous les ans. Le propriétaire pourra se retourner contre lui s’il n’est pas couvert par une assurance.

Pour un logement meublé

Dans ce cas, l’assurance est facultative, seulement, le locataire est toujours responsable des dommages qu’il peut occasionner au propriétaire. Le mieux est donc de toujours s’assurer. Il faut également vérifier si le contrat de location ne contraint pas le locataire à souscrire une assurance contre les risques locatifs. Le propriétaire peut le demander.

Puisque l’assurance risques locatifs ne couvre pas les tiers, l’étudiant pourra également souscrire une assurance spécifique même si la souscription d’un tel contrat est facultative. Cela lui permettra néanmoins de se prémunir d’éventuels sinistres pouvant affectés ses voisins.

Que faire en cas de sinistres ?

En cas de sinistre, l’étudiant devra contacter son assureur pour l’informer. Il aura à respecter les délais légaux pour informer officiellement l’assureur par courrier.

Le locataire aura alors 5 jours maximum à compter du moment où il a eu connaissance du sinistre pour prévenir son assureur. Il aura 10 jours maximum s’il s’agit d’un sinistre occasionné par une catastrophe naturelle. Enfin, pour le vol, il aura deux jours pour prévenir l’assureur. Il est possible dans certains cas de faire une déclaration de sinistre directement sur le site Internet de l’assureur, cela permettra de réaliser un gain de temps.

Après la déclaration, l’assureur enverra un expert pour évaluer l’ampleur des dégâts et lancera les démarches d’indemnisations.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES