Comment fonctionne réellement l'assurance pour une colocation ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Comment fonctionne réellement l'assurance pour une colocation ?

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Comment fonctionne réellement l'assurance pour une colocation ?

|
Consultations : 1919
Commentaires : 0
colocataires : assurez bien votre logement

Chaque année, les locataires doivent présenter leur attestation d’assurance appartement ou maison, contre les risques locatifs, au proprio.

L’absence de ce document peut amener à la résiliation du bail. Dans le cadre d’une colocation, il faut au moins que l’un des colocataires signe pour une assurance de base. Pourtant, la responsabilité est partagée en cas de sinistre, et chacun doit contribuer à la réparation. En revanche, le prix à payer peut être différent. Il dépend de la quote-part de loyer que chaque occupant verse. Le scénario idéal serait que chaque habitant soit assuré.

La souscription peut se faire individuellement, tout comme il est possible d’avoir un seul contrat pour tous les occupants. Concernant ce dernier cas, l’identité des personnes qui se partagent le lieu d’habitation est mentionnée une à une dans le contrat unique. Pour ce qui est de la souscription individuelle, les colocataires ne sont pas obligés de signer chez la même compagnie. Chacun choisit la compagnie qui lui convient. Pourtant, le fait de prendre le même assureur limite les discordes lors d’un sinistre.

La garantie dite « risques collectifs » est obligatoire pour une colocation. Pourtant, les biens et les dommages causés aux voisins ne sont pas inclus dans sa couverture puisque son étendue reste limitée. Pour jouir de certaines protections, les colocataires doivent souscrire d’autres garanties. C’est le cas d’une assurance « multirisques habitation » qui peut être prise comme un exemple concret. La garantie supplémentaire qu’elle fournit pallie ce souci de limitation et présente des formules intéressantes.

Lors du départ de l’un des colocataires, un avenant au contrat doit être effectué, surtout lorsqu’il sera remplacé. Ce principe concerne, non seulement les contrats individuels, mais également les contrats uniques qui couvrent l’ensemble des habitants.

Colocataires, trouvez des infos sur l’assurance

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS