Comprendre le fonctionnement de l'assurance catastrophes naturelles

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Comprendre le fonctionnement de l'assurance catastrophes naturelles

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Comprendre le fonctionnement de l'assurance catastrophes naturelles

|
Consultations : 1511
Commentaires : 0
Comment être indemnisé après une Cat'Nat' ?

Comme son nom l’indique, l’assurance catastrophe naturelle ne couvrira que les sinistres causés par un élément naturel. Pour qu’un évènement soit considéré comme tel, il faut qu’un arrêté soit publié dans le Journal Officiel, la victime d’un tel sinistre devra le déclaré au plus tard 10 jours après la parution de cet arrêté.

L’assurance est-elle obligatoire ?

Cette garantie est facultative, toutefois, si l’assuré a souscrit une assurance de base, cela devrait couvrir les sinistres liés aux catastrophes naturelles. Si l’assuré a  souscrit une multirisque habitation, il bénéficiera automatiquement de cette garantie. En effet, la multirisque englobe les dégâts dus aux tremblements de terre, aux tempêtes, aux inondations, aux actions mécaniques des vagues, etc.

Pour que la garantie fonctionne, il faut qu’il ait été déclaré par un arrêté interministériel. Ce document délimite par la suite les zones touchées ainsi que les périodes où s’est produit le sinistre. Il donne également des détails sur la nature de dégâts engendrés par le sinistre. Après la parution dans le Journal Officiel, l’assuré aura 10 jours pour déclarer le sinistre auprès de son assureur.

Les modalités de remboursements

Pour pouvoir avoir des précisions sur les modalités de remboursement, il suffit de bien lire la clause qui en fait référence. Généralement, l’assuré victime du sinistre est indemnisé pour les biens couverts par son contrat. Par contre, il ne sera pas remboursé pour les frais indirects comme la perte de jouissance de biens ou autre. Le montant de l’indemnisation sera délimité par les plafonds des garanties.

Le délai d’indemnisation est de 3 mois à partir de la date de remise de l’état estimatifs des biens détruits et de l’arrêté de catastrophe naturelle. Ce délai peut être plus court en fonction de ce qui a été convenu dans le contrat d’assurance.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS