• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Côte-d'Or : des communes en état de catastrophe naturelle

Publié par le

Suite à de graves inondations du mois de mai, plus de 50 communes de Côte-d’Or ont été placées en état de catastrophe naturelle. La reconnaissance a été officialisée le jeudi 11 juillet dernier. Ainsi, les couvertures proposées par l’assurance logement pour de telles circonstances sont désormais accessibles aux victimes.

Des dégâts importants dans le département de Côte-d’Or

Des centaines de logements n’ont pas été épargnés par les crues des cours d’eau et des fleuves dans le département de Côte-d’Or en mai. L’Ouche a notamment fait bon nombre de victimes, dont les dommages engendrés sont de haute importance. Après évaluation de la situation, la préfecture de Côte-d’Or vient de publier un arrêté de catastrophe naturelle pour les communes les plus touchées. « Inondations et coulées de boue » pour 55 communes, « remontée de nappe naturelle » pour 4 communes et pour 3 autres communes, les deux états précédents y ont été enregistrés. Les victimes peuvent ainsi entamer les demandes d’indemnisation si leur assurance habitation contient une garantie catastrophe naturelle.

Les couvertures de l’assurance « catastrophe naturelle »

Une fois l’état de catastrophe naturelle décrété, l’assuré bénéficie des prises en charge prévues dans son contrat d’assurance. L’assureur couvre essentiellement la remise en état du logement ainsi que le remboursement des biens mobiliers détruits par le sinistre. L’indemnisation de ces derniers se fait sur la base de leur valeur d’usage ou de leur valeur à neuf.

Concernant la reconstruction de l’habitation, une évaluation d’un expert en assurance habitation est souvent requise pour calculer le montant de la couverture. Légalement, l’assureur doit indemniser la victime dans un délai de 3 mois après la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. Certaines compagnies proposent néanmoins des délais plus courts, avec d’autres avantages comme le relogement pendant la réalisation des travaux. Dans tous les cas, des pièces justificatives sont nécessaires pour entamer la procédure d’indemnisation.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES