Assurance habitation

Covid-19 : par peur, des voisins demandent à des soignants de déménager

Publié par le , Mis à jour le 14/04/2020 à 12:06

Des soignants priés de partir de leur logement

Des lettres anonymes pour demander à des infirmières ou des aides-soignantes de quitter leur logement en cette période de Covid-19. Par peur du virus qui continue de se propager en France, certaines personnes s’attaquent aux personnels soignants.  

« Je pense que moi-même ainsi que les voisins se sentiront plus en sécurité »

Elles sont choquées et dépitées. Une aide-soignante de Toulouse et une infirmière de Seine-et-Marne ont eu la désagréable surprise de découvrir des lettres anonymes leur demandant de loger ailleurs

De retour d’une longue journée dans la clinique toulousaine où elle exerce, l’infirmière de 24 ans va donc découvrir une note manuscrite à l’entrée de son immeuble : « En sachant votre profession est-il possible pour notre sécurité (…) pour ces prochains jours d’essayer de loger ailleurs ? ».

L’auteur de la lettre n’hésite pas à demander à la jeune femme de « ne plus toucher les portes des parties communes » et de « sortir son chien plus loin » avant de terminer maladroitement par ces mots : « Ne prenez pas ça contre vous mais je pense que moi-même ainsi que les voisins se sentiront plus en sécurité". 

L’aide-soignante a bien tenté de frapper à la porte de ses voisins pour identifier l’auteur de la lettre sans le moindre succès. 

Quasiment au même moment, c’est une collègue infirmière vivant en Seine-et-Marne qui trouve elle aussi une missive. Là encore, l’auteur anonyme ne passe pas par quatre chemins et demande : « Nous vous demandons s’il serait possible que vous et votre mari alliez résider ailleurs pendant la durée de la contamination pour éviter de contaminer d’autres personnes ». La personne va plus loin et invite Lucille à « faire ses courses en dehors de la ville ». 

Selon le Parisien, une enquête est actuellement en cours par les policiers de la Sûreté départementale pour violences psychologiques sur le personnel de santé. Aujourd’hui, la jeune femme qui a refusé de se plier aux demandes surréalistes de son voisin craint de voir sa voiture dégradée. 

Des propriétaires proposent leurs logements aux personnels soignants 

Fort heureusement, des élans de solidarité se mettent en place pour aider les médecins, infirmiers et aides-soignants qui sont mobilisés depuis le début de cette pandémie. De plus en plus de propriétaires n’hésitent pas à prêter leurs logements pour les rapprocher de leur hôpital.

C’est le cas de Christian qui a posté une annonce sur sa propre page Facebook. Habituellement, le propriétaire loue son logement sur la plateforme Airbnb : « J'aurais trouvé ça déplacé de profiter de la situation » explique-t-il à France Bleu.  En quatre jours, son post a été partagé 20.000 fois. C’est un médecin qui vit à Bruxelles et qui arrive en renfort au CHU de Lille qui pourra profiter de cet appartement.  

Sur Facebook ou encore Twitter, les annonces sont de plus en plus nombreuses. L’occasion d’offrir un moment de répit aux personnels des hôpitaux qui se retrouvent en première ligne face au Covid-19. 

Outre le prêt de logement, d’autres petites attentions se multiplient. Des grandes marques comme BMW ou Triumph se mobilisent aussi pour les soignants et les forces de l’ordre. Les restaurateurs proches des hôpitaux proposent des repas chauds. Et n’oublions pas les applaudissements des Français à 20H pour remercier l’engagement du personnel hospitalier.

Selon les derniers chiffres présentés par Jérôme Salomon, directeur général de la santé, la France a rencensé 365 personnes morts dont une adolescente de 16 ans en l’espace de 24 heures et 29.155 cas en France. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES