• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Crédit immo : les taux chutent partout en France

Publié par le

En France, les taux de crédit immobilier ne cessent de reculer, et ce, dans toutes les régions. Toutefois, ce recul peut être plus important dans certaines régions par rapport à d’autres. Selon les estimations, les taux sont de 2,40 % et 2,70 % pour une période de 15 à 20 ans. Tous les types de crédit immobilier sont concernés.

Des différences en fonction de la région

Thierry Bernard, président d’Empruntis, explique que le recul moyen des taux de crédit est dû pour l’essentiel aux établissements mutualistes plutôt qu’aux établissements bancaires nationaux. Et cela concerne autant les taux moyens que les taux mini. Cela pourquoi le taux semble plus bas dans certaines régions, par rapport à d’autres.

A titre d’exemple, le prix du mètre carré de terrain à Rennes est de 2 504 euros pour un taux moyen de 2,65 %. C’est à Marseille que les terrains sont les moins chers avec 2 355 euros par mètre carré. Toutefois, le taux moyen y est plus élevé qu’à Rennes avec 2,70 %.

Naturellement, c’est à Paris que le mètre carré est le plus cher car il faut débourser 7 841 euros et le taux moyen de crédit immobilier y est également significatif : 2,70 %. Malgré tout, le plus fort taux moyen de crédit immobilier revient à Lille (2,80 %), alors que le mètre carré de terrain y est beaucoup moins cher que dans la capitale (2 878 euros).

Dans quelles régions sont-ils les plus bas ?

Au mois de novembre 2014, la région Ouest a présenté les taux de crédit immobilier les plus intéressants à 2,40 % sur quinze ans et 2,60 % sur vingt ans.

Les régions du Nord, elles, proposent des taux plutôt élevés : 2,50 % et 2,80 % sur quinze et vingt ans respectivement.

Malgré ces disparités, les taux de crédit immobilier n’ont jamais été aussi bas dans toute la France. Et des abattements peuvent même être obtenus sur les taux de crédit immobilier pour ceux qui négocient leur prêt.

Une fois votre bien acheté avec, espérons-le, un taux attractif, qu’en est-il de l’assurance habitation de votre nouveau logement ? Le propriétaire doit-il souscrire une assurance habitation ? Comme la loi est muette à ce sujet, il appartient à chacun de décider de s’assurer ou non selon ses besoins. Notez toutefois que, faute d’être assuré, le propriétaire devra seul assumer les conséquences financières d’un sinistre.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES