DAAF : il vous reste un mois pour l'installer !

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > DAAF : il vous reste un mois pour l'installer !

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

DAAF : il vous reste un mois pour l'installer !

|
Consultations : 1056
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

Avez-vous acheté et installé votre détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) ? Si ce n’est pas encore le cas, dépêchez-vous car il ne vous reste plus qu’un mois pour respecter cette obligation née de la loi Morange en date du 9 mars 2010. Tour d’horizon.

Qui doit acheter le DAAF ?

Si la loi Morange faisait peser sur le locataire l’obligation d’installer un détecteur de fumée dans chaque logement avant le 8 mars prochain, la loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (« loi Alur ») vise désormais le seul propriétaire.

Autrement dit, il appartient au propriétaire d’acheter le fameux détecteur de fumée.

Qui doit l’installer ?

Deux cas de figure peuvent se présenter. Si le propriétaire a mis son bien immobilier en location d’ici le 8 mars 2015, il devra procéder à l’installation du dispositif. Si le logement est déjà loué et occupé, il appartient au locataire d’installer le DAAF.

D’ailleurs, si le locataire a acheté l’appareil, il pourra demander son remboursement au propriétaire.

Combien de détecteur de fumée ?

Aux termes de la loi, il n’est obligatoire d’installer qu’un seul détecteur de fumée par logement. Toutefois, il faut tenir compte de la superficie du domicile à équiper.

Ainsi, pour une meilleure détection de départs de feu éventuels, il est vivement conseillé d’installer un détecteur par tranche de 70m2 mais aussi pour chaque niveau dans le cas d’une maison à étages.

A contrario, il est recommandé de ne pas installer de DAAF dans la salle de bains, la cuisine ou à proximité de la cheminée car cela risque de provoquer de fausses alertes.

Comment faire le bon choix ?

A mesure que l’on approche de la date fatidique, il faut redoubler de vigilance au moment de choisir le meilleur détecteur de fumée.

En effet, de nombreuses arnaques ont vu le jour, notamment le cas de vendeurs qui se disent agréés par l’Etat alors qu’il n’en est rien. Il faut faire attention aussi aux détecteurs non conformes et défectueux qui seront totalement inefficaces en cas d’incendie. Pour vous y retrouver, recherchez les DAAF qui portent le marquage CE et respectent la norme européenne EN 14 604.

Quel risque en cas de non-installation ?

Cité par 20minutes, François de Lacvivier, président de Lifebox, spécialité de la sécurité incendie, rappelle que vous risquez de « mourir » si vous n’installez pas de détecteur de fumée.

Détecteur de fumée : vous avez jusqu'au 8 mars 2015 !En matière d’assurance, la non-installation du DAAF n’est pas sans conséquence. Ainsi, si le logement n’est pas équipé et qu’un incendie se produit, la facture risque d’être très salée, la franchise pouvant atteindre 5 000 euros. En outre, il est conseillé d’envoyer à l’assureur une attestation d’installation du DAAF, qu’il s’agisse de celle proposée par le fournisseur ou d’une attestation rédigée par vos soins et inspirée des modèles que l’on trouve sur Internet.

Face au risque d’incendie, mieux vaut posséder la meilleure assurance habitation. En effet, un contrat adapté vous permettra de bénéficier d’une prise en charge conforme à vos attentes et besoins si un sinistre venait à se produire.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS