• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Dans le centre de Paris, les locations Airbnb bloquées à 120 jours par an

Publié par le

Airbnb instaure une nouvelle règle à Paris

La plateforme de location de logements a fait une annonce qui va changer les habitudes de certains. Les propriétaires d’habitations dans les 4 premiers arrondissements de Paris ne pourront louer leur bien que 120 jour par an. Cette règle rentrera en vigueur le 1 er janvier prochain.

4 arrondissements de Paris concernés par la mesure

Louer un appartement situé dans le centre de Paris toute l’année ne sera bientôt plus possible. La plateforme de location immobilière Airbnb vient d’instaurer une nouvelle règle quant au nombre de nuitées possibles. Les biens se trouvant dans le 1er, 2nd, 3ème et 4ème arrondissements de la capitale pourront être mis en location 120 nuits par an. Cette décision, qui sera effective à partir du 1er janvier 2018, fait suite à une volonté de la mairie de Paris.

Un nombre important de locations de meublé touristique

Airbnb compte ainsi se mettre en conformité avec la loi française, comme elle l’avait déjà fait à Londres ou Amsterdam. Avec près de 65 000 logements proposés, Paris est l’une des villes les plus importantes pour la plateforme de location. En complément de cette nouvelle règle, la municipalité va obliger les propriétaires à se déclarer à partir du 1er décembre prochain. Ce numéro d’enregistrement devra obligatoirement être mentionné sur les annonces.

Une mesure jugée insatisfaisante

Ces différentes volontés interviennent après que certains élus aient fait entendre leur voix. La ville de Paris avance ainsi que 30 000 logements seraient « loués en Airbnb » de façon illégale et permanente. Cette décision fait pourtant grincer des dents. « Qu’une plateforme n’applique la loi que dans les quatre premiers arrondissements de Paris, c’est une drôle de conception de la loi » explique Ian Brossat, adjoint au logement de la mairie de Paris. La capitale française rejoindre-t-elle Barcelone dans sa volonté d’interdire Airbnb ? 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES