• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Davantage de tempêtes orageuses sévères

Publié par le

C’est l’un des principaux enseignements d’une récente étude réalisée par Swiss Re, réassureur helvétique bien connu : depuis près d’un quart de siècles, les dégâts causés par les tempêtes orageuses sévères sont plus nombreux et coûteux. Etat des lieux.

Aux Etats-Unis

A l’échelle de la planète, les dommages assurés causés par les tempêtes convectives sévères ont enregistré une hausse moyenne de 9 % entre 1990 et 2014. Si l’on n’opère aucune distinction selon le type d’aléas climatiques, ces dommages n’ont augmenté que de 6,6 % au cours de ces 24 années.

Mêlant foudres, crues soudaines, précipitations importantes ou encore grêle, les tempêtes convectives sévères seraient plus nombreuses et intensives à cause du dérèglement climatique.

Bien entendu, ces épisodes climatiques extrêmes ont un coût non négligeable. Ainsi, aux Etats-Unis, entre 1990 et 2014, les dommages assurés ont représenté un coût annuel moyen estimé à 8 milliards de dollars (ndlr : plus de 7 milliards d’euros).

En Europe aussi

Le Vieux continent n’est pas épargné par ces tempêtes convectives sévères. En juin 2014, la tempête Ela a durement frappé l’Europe et plus précisément la Belgique, l’Allemagne et la France à des degrés divers. Au total, les dommages assurés causés par cette catastrophe naturelle ont représenté la bagatelle de 2,2 milliards de dollars (1,8 milliard d’euros environ).

Face aux sinistres du quotidien, de petite ou grande envergure, mieux vaut posséder la meilleure assurance habitation. Cela vous permettra de bénéficier d’une prise en charge optimale conforme à vos attentes et besoins.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES