Assurance habitation

En Ile-de-France, 1,2 million de personnes sont mal logées

Publié par le

Habitation : 1,2 million de personnes mal logées en Ile-de-France

Selon le dernier rapport de la Fondation Abbé-Pierre, 1,2 million de Franciliens sont concernés par le mal-logement. Alors qu’en 4 ans la situation s’est considérablement dégradée, la Fondation milite pour que les appartements ou maisons vacants soient récupérés.

211 000 mal-logés sont hébergés chez de la famille ou des amis

Toujours plus de problèmes de mal-logement dans la région la plus riche de France. La Fondation Abbé Pierre a dévoilé ce mardi son rapport régional sur le mal-logement en France. Un rapport dans lequel elle dresse un constat alarmant. « Si l'Ile-de-France représente 18,2 % de la population nationale […], la région concentre 33 % des habitants en bidonvilles, près de 34 % des demandes HLM, 41 % des expulsions locatives […], 59 % des recours Dalo (droit au logement opposable), 63 % des situations de surpeuplement accentué ». Sur les 4 millions de personnes mal logées en France, 1 194 100 millions vivent en Ile-de-France.

Un mal-logement qui ne concerne pas que les habitants de logements insalubres. La Fondation explique ainsi que 586 000 Franciliens vivent dans des appartements trop petits ou surpeuplés, 462 000 dans un logement privé de tout confort et que 70 000 cumulent les deux. Les mal-logés sont également 211 000 à être hébergés chez de la famille ou des amis, 216 000 à dormir en foyer de travailleurs migrants (FTM) et 12 300 « gens du voyage » sans aire d'accueil.

254 communes Franciliennes n’atteignent pas les 25 % de logements sociaux

Alors que la situation s’est considérablement dégradée depuis le dernier rapport datant de 2015, la Fondation Abbé Pierre propose plusieurs solutions, la première étant de construire plus de logements sociaux, ou du moins de respecter le nombre qui incombe. Le rapport indique en effet que 254 communes d’Ile-de-France n’ont pas atteint les 25 % de logements sociaux. Ces dernières préférant payer une contrepartie financière pour combler ce manque. « Il faudrait construire 37 000 HLM par an, depuis 2012, on est en moyenne à un peu plus de 30 000 », explique au quotidien Les Echos Eric Constantin, directeur de l'agence régionale d'Ile-de-France de la Fondation Abbé-Pierre.

Plus globalement, pour couvrir les besoins actuels, la Fondation estime qu’il serait nécessaire de construire 935 000 logements, soit près de 78 000 logements par an pendant les 12 prochaines années. Outre construire de nouveaux appartements ou maisons, le rapport milite pour récupérer ceux inoccupés. En 2015, ils étaient estimés à 570 000.   

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES