Assurance habitation

Expulsion locative : 30 000 foyers menacés

Publié par le , Mis à jour le 25/05/2021 à 17:01

Bientôt la fin de la trêve hivernale. A l’approche de la date butoir, les associations dont la Fondation Abbé Pierre s’inquiètent de la situation des foyers menacés d’expulsion locative. 30 000 foyers pourront ainsi se retrouver à la rue d’ici le mois de juin prochain.

La situation sanitaire ne s'est pas améliorée 

La trêve hivernale va prendre fin le 31 mai prochain. A quelques jours de l’échéance, la Fondation Abbé Pierre demande sa prolongation jusqu’à ce que la situation sanitaire se rétablisse. Selon elle, cette situation ne s’est pas améliorée en cette année 2021. L’association estime que 30 000 foyers sont menacés d’expulsion.

“La Fondation demande le relogement digne et durable des ménages en fin de procédure et non les solutions d’hébergement citées dans l’instruction adressée aux préfets le 26 avril par les ministères de l’Intérieur et du Logement, en recul par rapport à l’instruction de l’an dernier”, dénonce la Fondation Abbé Pierre.

Quelques jours plus tôt, le gouvernement a annoncé avoir transmis de nouvelles instructions aux Préfets pour que cette fin de trêve hivernale se passe le mieux possible. Parmi ces directives, on retrouve une solution de relogement pour les foyers menacés d’expulsion ou à défaut une solution d’hébergement.

“Tous les efforts seront réalisés pour anticiper le relogement des ménages concernés”, communique le ministère du Logement.

Des propositions loin de rassurer les associations dont la Fondation Abbé Pierre : “Mettre en place ces solutions temporaires alors même que le système d’hébergement d’urgence est totalement saturé n’est pas acceptable. La condition de relogement doit être strictement appliquée, et en aucun cas dépendre des capacités de chaque territoire. De plus, les propriétaires doivent être indemnisés tant qu’une solution de relogement pérenne n’est pas proposée à chaque ménage”, peut-on lire sur Capital.

La plateforme « Allô prévention expulsion » de la Fondation Abbé Pierre

Dans une interview accordée à Assurland en décembre 2020, Marie Rothhahn, chargée de mission juridique à la Fondation Abbé Pierre et responsable de la plateforme « Allô prévention expulsion » est revenue sur ces foyers menacés d’expulsion : « Globalement, les plus touchés ont un revenu volatile qui ne leur a pas permis d’accéder au chômage partiel. Il y a aussi ceux qui ont bénéficié du chômage partiel mais qui ont perdu les pourboires, les primes, parmi les emplois qui se basent sur un fixe mais qui peuvent apporter des avantages en complément ».

Pour les Français qui se trouvent dans une situation précaire, la Fondation Abbé Pierre a lancé la plateforme « Allô prévention expulsion » qui offre une écoute aux personnes qui ne savent pas vers qui se tourner. L’occasion d’avoir un premier contact, faire le point sur une situation et orienter les personnes vers des organismes, des permanences de conseil.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}