Faut-il opter pour la garantie gel lors de la contraction d'une assurance habitation ?

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Faut-il opter pour la garantie gel lors de la contraction d'une assurance habitation ?

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Faut-il opter pour la garantie gel lors de la contraction d'une assurance habitation ?

|
Consultations : 3298
Commentaires : 0
l'assurance habitation et le gel

Avec le changement climatique qui s’opère fréquemment sans prévenir, l’hiver aussi bien que l’été deviennent de plus en plus rudes. Souscrire une « garantie gel » pourra être donc d’une grande utilité car pendant l’hiver, le caprice du gel pourrait entrainer des dommages importants.

Avantages de la garantie « gel »

Cette garantie, souvent incluse dans l’assurance MRH  peut être aussi proposée en option, couvre en général les dommages engendrés par les gels pendant la saison hivernale. Les biens, mobiliers ou immobiliers, couverts par la garantie gel demeurent les mêmes que ceux couverts par la garantie dégât des eaux. Bien évidemment, puisqu’opter pour cette garantie revient à débourser donc quelques euros de plus, alors autant bien choisir la compagnie d’assurance qui propose des tarifs compétitifs en assurance habitation. Pour avoir la possibilité de demander gratuitement des devis, le mieux c’est d’opter pour la souscription d’une assurance d’une maison en ligne.

Limite de cette garantie

Souscrire une assurance d’un logement vacant et y inclure la garantie gel est une option à prendre avec des pincettes car il est important de souligner que l’absence peut entrainer un impact plutôt négatif sur la garantie. En effet, avec cette garantie, le montant de la prime d’assurance sera fixé principalement sur la base de la probabilité d’apparition d’un évènement donné ainsi que le coût moyen que celui-ci peut engendrer. Ce qui veut dire que si la maison à assurer demeure longtemps inoccupée, elle sera assimilée à une maison vide qui est considérée par les assureurs comme plus exposée à certains risques par rapport à un logement occupé. Dans ce cas, soit l’assureur renforce les restrictions liées à la garantie, soit il procède à l’annulation de celle-ci.

Mesure à prendre pour faire jouer la garantie gel

Puisque souscrire une assurance maison moins chère revient à opter pour les garanties nécessaires sur lesquelles on peut compter dans la vie sans avoir besoin de se ruiner ; la souscription d’une garantie gel ne peut donc être une futilité puisqu’elle revient à se protéger de la férocité du gel pendant l’hiver. D’ailleurs, on peut constater que parfois, les dégâts causés par le temps de gelée sont souvent importants. Néanmoins, il faut souligner que pour pouvoir jouir de cette garantie, certaines précautions exigées par l’assureur devront être respectées. Ainsi en cas d’absence prolongée de plus de 3 jours, on devra procéder à la coupure de l’alimentation générale de l’eau. Quand la maison ne sera pas chauffée pendant l’inoccupation, il faut impérativement vidanger les conduites, réservoirs et canalisations. Il serait également nécessaire de protéger l’installation de chauffage en y appliquant par exemple, un liquide antigel.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS