• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Habitation : -24 % sur les ventes de logements neufs au 1er trimestre

Publié par le , Mis à jour le 12/05/2011 à 10:49

Sous les 100 000 unités cette année ?

Trois ans après la crise de 2008, la France connaît à nouveau une chute des ventes de logements neufs pour le premier trimestre de l’année. Estimée à -24 % par rapport à l’an dernier à même époque, cette baisse devrait faire passer le total annuel sous la barre des 100 000 unités.

Pour Marc Pigeon, président de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), ce « net fléchissement des ventes [est] plus important que ce qui était prévu ». Toutefois, il est encore trop tôt pour déterminer si c’est un « trou d’air ou une tendance qui va se poursuivre ».

Les raisons de la baisse

Marc Pigeon identifie plusieurs causes qui permettent d’expliquer cette baisse significative :
• la diminution de l'attractivité du dispositif pour les investisseurs qui achètent pour louer
• le manque d'offre
• le lent démarrage du prêt à taux zéro + (PTZ+) dans le neuf
• l'augmentation des prix pour les bâtiments basse consommation (BBC)
• ou encore la hausse des taux d'intérêt

Géographie de la baisse

À l’exception de la Côte d’Azur qui connaît une embellie avec une augmentation des ventes de 12 %, l’ensemble des régions françaises apparaît touché par ce nouveau recul des ventes. 

Voici ce que cela donne dans certaines régions de France :
• l'Ile-de-France (-16 %)
• l'agglomération de Lille (-25 %)
• la Normandie (-29 %)
• Toulouse (-30 %)
• la Bretagne (-34 %)
• la communauté urbaine de Strasbourg (-35 %)
• la Provence et le Centre (-43 %)
• l'Auvergne (-44 %)
• l'agglomération de Lyon (-48 %)

Parce que les prix de l’immobilier restent élevés, pensez à utiliser le comparateur d’assurance habitation Assurland.com pour réaliser de précieuses économies sur votre budget.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES