• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Habitation : attention aux termites !

Publié par le

Les termites sont des petits insectes très malins qui adorent s’infiltrer dans le bois. Une fois qu’ils sont bien cachés, ils se nourrissent de celluloses contenues dans les poutres, la charpente ou encore le plancher. Alors comment faire pour les détecter ? Voici quelques indices pour vous permettre de les éliminer avant qu’il ne soit trop tard.

Apprendre à détecter la présence de termites

Les termites ont la capacité de pouvoir traverser la majorité des maçonneries des maisons et immeubles pour venir se loger dans l’endroit qu’ils préfèrent : le bois. Seuls les bois exotiques sont épargnés par les attaques de ces petites bêtes. Discrets et non bruyants, ils n’attirent pas l’attention sur eux. Ainsi, il est généralement difficile de détecter la présence d’une colonie au sein d’une habitation. Cependant, il faut aussi savoir qu’une invasion de termites commence généralement par le bas d’un bâtiment. Le sous-sol est donc un endroit à surveiller très attentivement. En cas de souci, il existe des assurances habitation pour mettre à l'abri votre cave.

Par ailleurs, la présence de trous à intervalles assez réguliers au niveau de la charpente peut aussi attirer votre attention. Si vous ne détectez rien de particulier, n’hésitez à déposer plusieurs piquets de bois non traités dans votre cave, sur le plancher et dans les placards. Si au bout de plusieurs jours, ils deviennent particulièrement abîmés, cela veut dire qu’il y a des termites au sein de votre habitation.

Lutte contre les insectes : quelle réglementation faut-il respecter ?

Dans notre pays, il existe une réglementation pour chaque département en ce qui concerne la lutte contre l’invasion des insectes que l’on considère comme nuisibles. Pour les termites, les départements ont tendance à appliquer une réglementation plus ou moins identique. De ce fait, les locataires et les propriétaires qui constatent la présence de termites au sein de leur habitation doivent se rendre à la mairie afin de remplir une déclaration. Dans le cadre d’une copropriété, la déclaration doit être effectuée par le syndicat des copropriétaires. Enfin, en cas de vente d’un logement situé dans une zone contaminée, un expert certifié doit effectuer un état parasitaire de moins de 3 mois qui devra être annexé à l’acte  de vente.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES