Assurance habitation

Habitation : Leroy Merlin propose de relier tous les objets connectés

Publié par le , Mis à jour le 29/10/2018 à 10:32

L'utilisateur peut créer plusieurs scénarios pour son habitation

Le CES de Las Vegas a été l’occasion pour Leroy Merlin de présenter sa dernière innovation en matière d’objets connectés. L’enseigne a dévoilé une plateforme universelle pour relier tous les objets connectés d’une maison. Et cela, quelle que soit leur marque.

L’utilisateur peut créer plusieurs scénarios dans sa maison

Le Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas est l’endroit parfait pour présenter ses dernières innovations. L’enseigne Leroy Merlin y a notamment dévoilé sa Enki Box. Cette plateforme permet de connecter tous les objets connectés de la maison, quelle que soit leur marque. Ce hub servirait de « tour de contrôle » au sein de l’habitation. La Enki Box communique avec tous les objets connectés : alarme, lumières, thermostats ou encore volets. Grâce à une application disponible sous Android et IOS, le propriétaire peut tout contrôler via son smartphone. Leroy Merlin lui propose ainsi de créer ses propres scénarios.

L’utilisateur peut en effet enregistrer plusieurs paramètres et imaginer créer une ambiance intérieure en fonction de ses envies : « départ au travail », « soirée entre amoureux », etc. La plateforme enregistre les différentes options et commandant les objets connectés pour qu’ils puissent créer l’ambiance escomptée. « À ce jour, notre box peut communiquer avec 200 produits » indique l’un des créateurs de la Enki Box, Pierre-Yves Hadengue.

Domotique : un marché en plein essor

Dans le secteur concurrentiel de la domotique, Leroy Merlin compte se faire une place avec le lancement de cette innovation. Il faudra se montrer féroce pour l’enseigne Française. A eux deux, Google et Amazon ont vendu 24 millions d’appareils à commande vocales aux Etats-Unis. Ce succès est également palpable en France. Le Home de Google a fait partie des cadeaux les plus prisés pour le Noel des Français. Près de 38 % des foyers de l’Hexagone ont d’ailleurs un ou plus objets intelligents en 2018. Un chiffre qui promet d’augmenter. « Un quart des clients qui achètent un thermostat choisissent désormais un modèle capable de communiquer à distance » indique Pierre-Yves Hadengue.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES