• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Habitation : louer son logement pendant les vacances

Publié par le

La location saisonnière est très pratiquée. Bon nombre de Français s'y intéressent, qu’ils soient locataires ou propriétaires car cela constitue un moyen simple et facile de se procurer un complément de revenus. De plus, le logement reste habité, ce qui permet d’offrir une meilleure sécurité. Toutefois, cela exige de respecter certaines règles.

Le cas du propriétaire

Lorsque l’on est propriétaire, on dispose de son logement à son gré.

Cependant, avant de se lancer, il faut établir un contrat de bail avec le locataire saisonnier. Cet acte manifeste d’une part la relation de confiance existant entre les deux parties et d’autre part les obligations que chacune d’entre elles s’engage à respecter.

Concrètement, le contrat de bail doit mentionner la liste de tous les biens contenus dans la maison ou l’appartement, les engagements pris par les deux parties et notamment le locataire, ainsi que le montant de la garantie pour couvrir les éventuels sinistres qu’il peut causer.

Enfin, il est important de signaler à son assureur que le logement va faire l’objet d’une location saisonnière pour qu’il puisse notamment adapter le contrat d’assurance habitation si cela s’avère nécessaire.

Le cas du locataire

Même s’il n’est pas propriétaire du bien, le locataire peut sous-louer le logement pendant les vacances.

En pratique, il doit prendre les mêmes précautions que le propriétaire qui souhaite pratiquer une location saisonnière, à savoir conclure un contrat et informer l’assureur.

Au préalable, il doit tout de même veiller à vérifier les clauses du contrat car, en tant que locataire, il a l'obligation de se conformer à son contrat de bail pour voir surtout s’il existe une interdiction de sous-location saisonnière.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES