• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance habitation

Habitation : que pensent les Français de la domotique ?

Publié par le
1038 vues 1 réaction Note

La domotique semble être l’avenir de l’habitat. C’est ce qui ressort de la 3e enquête annuelle réalisée par l'institut de sondage Ipsos pour Promotelec, dans le cadre de l’Observatoire du confort dans l'habitat.

La domotique, perçue par les Français

Selon l’enquête 2015, 58 % des propriétaires percevraient la maison automatisée comme l’avenir de l’habitat. Un résultat qui a pris 10 point en 2 ans. La domotique est perçue également comme un moyen efficace pour accueillir une personne âgée chez soi (67 %).
La domotique semble également être un argument dans la question de la gestion d’énergie. 44 % estime que posséder un écran (fixe ou mobile) est important pour consulter ses consommations énergétiques, tandis que 60 % des moins de 40 ans se disent prêts à piloter leur chauffage dans le but de réaliser des économies.

Cette troisième enquête met en évidence une évolution dans la perception que les Français ont de la domotique. Si en 2013, 20 % des propriétaires n’envisageaient pas la maison automatisée comme la maison du futur, en 2015 ils ne sont plus que 8 %.

Ils sont aujourd’hui 58 % à considérer la maison connectée comme le futur de l’habitat, alors qu’ils n’étaient que 47 % en 2013.

Domotique : quelles motivations ?

25 % des personnes interrogées évoque l’accès au très haut débit, 13 % envisagent la domotique pour adapter un logement vieillissant, ou pour mieux chauffer l’habitation l’hiver, tandis que 11 % sont motivés par le fait de pouvoir climatiser le logement durant l’été.

Des motivations si correspondent d’ailleurs à l’utilisation actuelle de la domotique : 59 % l’utilise déjà pour le très haut débit, 39 % pour se chauffer, 36 % pour la programmation du chauffage, 35 % pour climatiser un logement l’été.

C’est sans surprise les générations les plus jeunes (18/39 ans) qui sont davantage convaincues par la domotique (68%) par rapport au plus de 70 ans (55 %)

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
J'ai mon appartement,et la terrasse du jardin sous domotique, c'est très compliqué, difficile à régler selon ses habitudes de vie, les cellules d'allumage de zone différentes sont compliquées à régler, les interactions entre la sonorisation de l'appartement et des éclairages sont fréquents, les modifications sur les besoins d'alarme sont difficiles à faire. En résumé je regrette d'avoir investi dans un système beaucoup trop sophistiqué. attention au quotidien,ce n'est pas aussi pratique que ce que nous disent les commerciaux pour ces matériels.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES