Habitation : réviser le loyer d'un bien mis en location

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Habitation : réviser le loyer d'un bien mis en location

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Habitation : réviser le loyer d'un bien mis en location

|
Consultations : 1572
Commentaires : 0
argent-billets-euros-mains
Au-delà des questions relatives à l’assurance habitation, savez-vous comment il faut procéder pour réviser le loyer d’un bien donné en location ? Si vous ignorez la réponse à cette question potentiellement cruciale, sachez qu’il est possible de réviser chaque année le loyer d’un bail selon un indice arrêté à l’avance. Explications.

Quel indice de révision ?

L’indice varie selon la nature du bail :
• l’indice de référence des loyers (IRL) pour les baux d'habitation nue et les logements meublés qui sont la résidence principale du locataire : la hausse de loyer ne peut excéder cet indice fondé sur l’évolution des prix à la consommation hors tabac et hors loyer et publié chaque trimestre par l’Insee
• l’IRL ou l'indice du coût de la construction (ICC) pour les logements meublés qui ne constituent pas la résidence principale du locataire
• l’ICC ou l'indice des loyers commerciaux (ILC) pour les activités commerciales et artisanales
• l’indice des loyers d'activité tertiaire (ILAT) pour les activités industrielles, libérales, de bureaux et d'entrepôts

Prévoir une clause d’indexation

Si vous souhaitez pouvoir réviser le loyer de votre bien donné en location, il faut veiller à faire figurer expressément dans le contrat une clause d’indexation automatique du montant du loyer. Car, si le contrat ne renferme pas une telle cause, vous ne pourrez pas faire varier son montant.

Dans le détail, la clause d’indexation doit comporter :
• l’indice de référence
• la date d’application de l’indexation
• sa périodicité
• son mode de calcul


Le conseil d’Assurland : en voilà une assurée qui n’a pas été très inspirée ! Elle a voulu escroqué son assureur mais sa tentative a lamentablement échoué. Découvrez pourquoi en lisant l’article Incendie volontaire : la tentative d'escroquerie à l'assurance habitation.


Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS