Habitation : tout savoir sur les dégâts des eaux

Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Habitation : tout savoir sur les dégâts des eaux

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Habitation : tout savoir sur les dégâts des eaux

|
Consultations : 2628
Commentaires : 0
Assurance habitation et dégâts des eaux

Même si le rôle des assureurs en assurance habitation est de couvrir leurs assurés en cas de sinistre, il ne faut pas négliger les exclusions de garantie qui empêchent alors leur intervention. S’agissant d’un dégât des eaux, comment faut-il réagir pour bénéficier d’une bonne indemnisation ? La réponse dans la suite de cet article.

Cas de la location

Si la « victime » n’est que locataire du logement où a eu lieu le sinistre, elle doit tout de suite prévenir le propriétaire voire le syndic de la copropriété si l’intéressé est en fait copropriétaire.

Il est aussi nécessaire de faire une déclaration écrite du sinistre. Dans le cas où un constat amiable est nécessaire, il faudra rédiger un texte qui justifiera qu’une entente a été faite. Cette deuxième procédure n’est utile que dans le cas où le sinistre ait fait plusieurs victimes à la fois.

Une fois que tous ces documents sont prêts, il faut envoyer le tout au plus vite à son assureur. En effet, quelques jours seulement doivent séparer la date où le dégât des eaux a été constaté et la date d’envoi des documents pour la déclaration de sinistre.

Que faire pour contester le montant de l’indemnisation ?

Il est possible que l’assureur accepte d’indemniser les victimes mais en-deçà des espérances des personnes concernées.

À ce moment-là, les victimes peuvent présenter à l’assureur des documents pouvant justifier que les biens détruits lors des dégâts coûtent plus cher par rapport à l’estimation de l’assureur.

Il est alors possible que l’assureur fasse appel à un expert. Si tel est le cas, la victime doit être présente au moment de l’évaluation des biens. Une fois que l’assureur et l’assuré tombent d’accord sur le résultat de l’expertise, le processus d’indemnisation des victimes pourra être mené à son terme sans problème.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS