Habitation : trop d'ascenseurs hors-normes

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Habitation : trop d'ascenseurs hors-normes

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Habitation : trop d'ascenseurs hors-normes

|
Note :
Consultations : 1460
Commentaires : 3
Faites contrôler vos ascenseurs !
L’accident d’ascenseur ayant coûté la vie d’un ouvrier la semaine dernière à Paris a ravivé la problématique des contrôles et des réparations des cabines d’élévateurs. Selon les professionnels, trop nombreux sont les ascenseurs qui ne respectent pas les normes de sécurité imposées par la loi. Explications.

Ascenseur : le non-respect des normes


L’accident d’ascenseur de la semaine dernière ayant provoqué la mort d’un homme et fait 3 autres blessés, n’est pas sans rappeler les accidents récents du même genre.
Le 27 octobre dernier, une femme et ses deux enfants ont été grièvement blessés suite à la chute d’un ascenseur sur 6 étages dans le même arrondissement. Selon les chiffres de la Fédération des ascenseurs, il y a eu 11 personnes accidents mortels entre 2006 et 2010.

Avec chaque jour 100 millions d’utilisateurs d’ascenseur, il convient de respecter les contrôles assurant les normes de sécurité pour tous.

Pourtant, ce n’est pas le cas. Selon Hervé Lasseigne, président de la Fédération des indépendants experts et bureaux de contrôle ascenseur (Fiebca) « la sécurité des ascenseurs n’est pas effective ».

Souvent arrêtés par le coût de modernisation, de contrôle et de réparation, les copropriétaires tardent à voter ces interventions. Résultat : plus de la moitié des ascenseurs n’ont pas été soumis au contrôle technique obligatoire permettant de détecter d’éventuels problèmes et d’assurer la sécurité des utilisateurs.

Qui est responsable ?


Au-delà des risques de sécurité, la question de pose en termes de responsabilité. Lors d’un accident comme celui qui vient de se dérouler, qui est fautif ?

La loi est simple : elle impose des travaux de modernisation pour les anciens modèles, des contrôles techniques tous les 5 ans ainsi que le respect de contrats de maintenance.
Selon la Fiebca, les syndicats de copropriétaires sont responsables face à la loi. Leur responsabilité civile peut être engagée.

Mais le manque d’effectif au sein des entreprises d’ascensoriste peut également expliquer une certaine défaillance de sécurité. Les techniciens, surchargés de travail, passent moins de temps sur un appareil, pouvant laisser place à l’erreur humaine.

Le mot d’Assurland : vous avez un ascenseur privatif dans votre logement ? N’oubliez pas de le notifier à votre assureur qui le précisera dans votre contrat d’assurance habitation !

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
3 réactions


Bonjour, Désolé de signaler que les 2 derniers accidents mortels d'ascenseurs concernaient non pas des usagers ,mais des ouvriers en charge de la rénovation des ascenseurs. Le précédent était avenue Montaigne à paris,si mes souvenirs sont bons. Ce n'est pas l'ancienneté qui fait la dangerosité des appareils ,c'est le vandalisme et le manque d'entretien. Un point c'est tout. A l'assemblée Nationale il y a un ascenseur en service depuis plus de 60 ans ,et ça marche. Salutations

pourquoi il faut le dire à son assureur ?

Bonjour Gérald,

Ajouter un ascenseur privatif constitue un risque supplémentaire pour l'assureur. En cas de problème (panne ou accident), votre assureur va être amené à vous indemniser.

Rajouter l'élément "ascenseur" à votre contrat d'assurance logement va permettre à votre compagnie de prévoir un tel risque. Bien sûr, votre prime d’assurance habitation risque d'augmenter légèrement pour compenser ce risque !
Si vous avez un problème avec votre ascenseur qui n'a pas été déclaré à l'assurance, vous risquez de rencontrer des problèmes lors de l'indemnisation... prudence et honnêteté sont donc recommandés.
S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS