Assurance habitation

Ian Brossat veut interdire les locations Airbnb dans le centre de Paris

Publié par le

Les locations Airbnb bientôt interdites dans le centre de Paris ?

L'adjoint en charge du Logement à la mairie de Paris veut en finir avec les locations Airbnb et les appartements inoccupés qui en résultent. Pour y parvenir, Ian Brossat propose de les interdire dans les arrondissements du centre de Paris.

Paris manque de logements

Le conflit entre Paris et Airbnb continue. L'adjoint en charge du Logement à la mairie de Paris, Ian Brossat, vient de relancer le débat autour de Airbnb. La capitale française est le premier marché de la plateforme de location touristique. Problème, elle manque de logements. A Paris, sur 1,4 million de logements, 65 000 sont disponibles sur Airbnb. Soit 4,6 %.

Pour lutter contre ce qu’il dénonce comme une « économie de prédation », l’élu parisien a peut-être trouvé la parade. Dans une interview au Parisien, Ian Brossat propose d’interdire les locations Airbnb dans les quatre premiers arrondissements parisiens. « Quand on voit que dans les Ier, IIe, IIIe et IVe arrondissements, 26 % des logements n'abritent plus de Parisiens, cela doit nous poser question », estime Ian l’adjoint au maire.

Interdire aussi les résidences secondaires

Avec cette proposition, Ian Brossat met en exergue le fait que le durcissement du cadre réglementaire n'a rien changé. En l’absence de contrôles, ces mesures apparaissent comme inutiles. Augmentation des prix à l’achat, loyers à la hausse, quartiers dépeuplés, « ville musée » : les problèmes sont nombreux, mais dire que seul Airbnb est responsable ne serait pas non plus honnête. Outre le « problème Airbnb », les résidences secondaires sont également pointées du doigt par Ian Brossat. Dans les Ier, IIe, IIIe et IVe arrondissements, ces résidences représentent respectivement 20,5 %, 17,9 %, 13,2 % et 22,9 % des logements, selon l'Insee. Là encore, l’élu propose une solution radicale : « Je suis favorable à ce qu'on interdise l'achat des résidences secondaires dans la capitale ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES