Assurance habitation

Ils louent leur logement sur Airbnb et le retrouvent détruit

Publié par le

Ce logement mis en location sur Airbnb a été saccagé

L’année 2018 commence mal pour ce couple breton. Afin de se payer des vacances, Marina et Julien avaient décidé de louer leur maison située à proximité de Rennes, en région Bretagne. Malheureusement, leur logement mis en location sur la plateforme Airbnb a été largement détruit…

La sous-location pour se payer des vacances

C’est à Sainte-Colombe, commune comptant 323 âmes, que Marina et Julien possèdent une jolie maison. Mais, aujourd’hui, ils doivent composer avec une triste réalité : leur logement construit il y a 5 ans avec toutes leurs économies a été saccagé lors du réveillon de la Saint-Sylvestre.

Leur maison avait été louée sur le site Airbnb à un jeune homme qui avait simplement fait part de son désir de passer le réveillon du jour de l’An dans une « ambiance chaleureuse et conviviale » ajoutant qu’ils seraient 5 au total.

Le couple et le jeune homme se sont mis d’accord pour une location du 30 décembre 2017 au 2 janvier 2018 moyennant 245,82 euros. Une somme qui devait servir à payer des vacances. Pour Marina et Julien, il ne s’agit pas de leur 1e expérience de location entre particuliers. En effet, une dizaine de familles ont déjà loué leur maison et les commentaires des locataires ont à chaque fois été positifs.

 

airbnb-rennes-degats-maison

 

Une cagnotte en ligne pour financer les travaux

Avertis dès le 1er janvier par leurs voisins qui évoquent la présence d’une quarantaine de personnes dans leur logement, Marina et Julien arrivent en compagnie des gendarmes. Ils découvrent alors bouteilles et pizzas sur le sol, objets cassés et changés de place,… Malgré ce « spectacles », les forces de l’ordre leur conseillent de partir au motif que le contrat de location ne prend fin que le lendemain.

A leur retour le 2 janvier, ils constatent que leur frigo ne fonctionne plus, que le lave-vaisselle est cassé de même que le canapé ou la douche qui a été descellée. Si le coût exact des dégâts n’est pas encore connu - des artisans ont été sollicités pour leur estimation - l’on peut supposer qu’il devrait y en a pour plusieurs milliers d’euros.

Outre la suppression du compte du locataire pour le moins indélicat, Airbnb a proposé une solution temporaire d’hébergement au couple qui bénéficie aussi d’une assistance via la garantie hôte de la plateforme. Concrètement, Marina et Julien doivent être remboursés à hauteur de 210 euros par jour pour leur hébergement. Seul hic : ils n’ont pas assez d’argent pour avancer les frais. C’est pourquoi leur ami d’enfance Nicolas a lancé une cagnotte en ligne qui doit permettre au couple et à ses deux jeunes enfants de commencer les travaux de réparation pour surmonter au plus vite cette épreuve délicate.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES